Montpellier: Nicollin, nouveau sponsor maillot des Diables Rouges

RUGBY Le patron du MHSC est désormais l’un des partenaires majeurs du club…

Jerome Diesnis

— 

Louis Nicollin et Audrey Zitter, entraîneur du club de XIII de Montpellier.
Louis Nicollin et Audrey Zitter, entraîneur du club de XIII de Montpellier. — Jérôme Diesnis / Maxele Presse

Un « N » sur le maillot et la vie change… L’arrivée en tant que sponsor du groupe Nicollin marque un tournant dans la vie du club de rugby à XIII, les Diables rouges. « Quand j’avais 15 ans, j’allais voir Lyon XIII et l’OL, se souvient Louis Nicollin. A mon arrivée à Montpellier en 1967, j’y ai joué également : j’étais au XV à Palavas et on venait leur donner des coups de main régulièrement comme ils n’étaient jamais au complet. »

Le budget est passé de 120.000 à 200.000 euros

Dans ce club qu’il a parfois tenu à bout de bras, dont il a épousé tous les postes, le président Jean-Luc Simon a connu davantage de désillusions que de bonheurs. Depuis la dernière crise financière, il y a trois saisons, les bases semblent enfin solides. « La présence de M. Nicollin rejaillit à tous les niveaux, explique-t-il. Des nouveaux partenaires sont arrivés, les effectifs ont quasiment doublé. »

Le budget, passé de 120 000 à plus de 200 000 euros, doit permettre de structurer le club. « Nous avons créé un poste en charge de l’administratif et le développement », reprend Jean-Luc Simon. Le club entreprise mis en place depuis deux ans par le vice-président Jean-Louis Bonnet porte également ses fruits.

Champion de France

L’objectif ? Devenir champion de France élite 2… De quoi être ambitieux, « même si les joueurs ne sont toujours pas payés », évoque Audrey Zitter, l’entraîneur. « Une dizaine de nouveaux nous ont rejoints, pour le projet. Nous en avons fini avec la politique des étrangers qui, souvent, n’ont rien apporté au club. »