Perpignan: Il oblige son ex-épouse à se laver à l'eau de javel et la menace d'excision

JUSTICE Un homme a été condamné à quatre ans de prison ferme ce mercredi...

C.L.

— 

Illustration d'eau de javel
Illustration d'eau de javel — Andy Lauwers / Rex Feat/REX/SIPA

Un homme de 39 ans a été condamné ce mercredi à quatre ans de prison ferme, par le tribunal de Perpignan. Pendant trois jours de juillet 2014, il a fait vivre l’enfer à son ex-épouse, raconte L’Indépendant.

Attachée à un radiateur

Le premier jour, « il lui arrache ses vêtements, la frappe avec un bâton d’aïkido », pendant près de deux heures. Au matin du deuxième jour, les coups pleuvent à nouveau, laissant le corps de sa compagne, couvert de bleus et d’ecchymoses. « C’est aujourd’hui que tu meurs », aurait déclaré l’homme.

« Pour être digne de lui », il la force à entrer dans la douche puis lui « lave » le corps, les seins, le sexe et la bouche avec de l'eau de javel. Il la menace d’excision, avant de l’attacher à un radiateur avec un câble électrique. La victime se réfugie dans un bar où l’individu sera finalement maîtrisé.

« Un manipulateur »

« On est complètement cinglés tous les deux, a déclaré l’accusé à la barre. On se faisait beaucoup de mal. Mais on s’aimait beaucoup. » La victime, elle a évoqué « un manipulateur »: « Il m’a lobotomisée. Il m’a fait croire que je n’étais rien. »

Le procureur a requis cinq ans de prison ferme pour « actes de torture et d’humiliation symptomatique ». Le prévenu a finalement été condamné à quatre ans fermes et un an avec sursis.