Montpellier: Tout savoir pour ne rien rater du feu d'artifice du 14 juillet

FÊTE Port-Marianne va s'illuminer ce mardi soir. Comment s'y rendre ? Quels sont les meilleurs spots pour ne pas en perdre une miette ? « 20 Minutes » fait le point.

Nicolas Bonzom

— 

Feu d'artifice à Montpellier.
Feu d'artifice à Montpellier. — Ville de Montpellier

Mardi, on fête le 14 juillet, à Port-Marianne. Comment s’y rendre ? Quels sont les meilleurs spots ? Histoire de ne rien rater du feu d’artifice de Montpellier, 20 Minutes vous dit tout. En prime, l’agenda des célébrations autour de la capitale héraultaise…

Un spectacle « exceptionnel »

« Cette année, ce n’est pas un simple feu d’artifice » promet la mairie. Mais un « grand spectacle pyro-musical », d’une durée de 23 minutes. Les fusées seront tirées depuis le Parc Charpak, à Port-Marianne. Le spectacle débutera sur le bassin Jacques-Coeur, avec une « féerie aquatique », qui s’étirera progressivement vers le haut du parc, pour les premiers pétards. Et en musique s’il vous plaît : un mélange d’electro et de classique accompagnera le feu d’artifice. « C’est un spectacle exceptionnel, assure Dominique Martin-Privat, conseillère municipale. Cette année, on a fait mieux avec moins : le feu d’artifice coûte 90.000 euros, contre 130.000 l’an dernier. » C’est la société Art-en-ciel qui assurera le show : basée dans la région, elle a déjà obtenu plusieurs prix aux Nuits d’Or, le festival de feux d’artifice de La Grande-Motte.

Quelque 30.000 spectateurs sont attendus. Pour ne pas en prendre une miette, quatre possibilités : on peut s’installer autour du bassin Jacques-Coeur, sur le parking, sur le miroir d’eau ou directement dans le parc Charpak. Pour s’y rendre, il est déconseillé de prendre la voiture : une dizaine de rues sera bouclée (comme l’avenue de la Mer, le Pont Zuccarelli et l’avenue du Mondial 98) et les parkings risquent d’être bondés. Ceux qui veulent quand même s’y risquer pourront se garer au parking souterrain de l’hôtel de ville. Il est conseillé de prendre le tramway, dont la fréquence sera renforcée. Sinon, le feu sera retransmis en direct sur www.montpellier.fr.

Et le bal des pompiers ?

Sur le parvis Georges-Frêche, devant la mairie, bal et buvette attendent les fêtards avec du paso-doble, des airs de corrida et des classiques de la trompette de 18h à 20h, et un bal avec l’orchestre Tony Bram’s, de 21h30 à 22h30 et de 23h30 à 2h. Si, cette année, le feu d’artifice se fait une fois de plus à Port-Marianne, la mairie entend travailler pour un éventuel retour, un jour, au Peyrou, sur la Comédie ou sur les rives du Lez… Mais pour ça il faudra se pencher sur la sécurisation des lieux.

Et ailleurs, autour de Montpellier ?

Lundi 13 juillet, un feu d’artifice sera tiré à Murviel les Montpellier (23h, au stade municipal), à Saint-Georges-d’Orques (22h30, dans le village), à Prades-le-Lez (23h, sur la place du marché), à Jacou (21h30, au parc de Bocaud), à Castries (22h30, dans le parc du château), à Grabels (22h, dans le village), à Saussan (23h, au stade municipal), à Villeneuve-lès-Maguelone (à partir de 21h, sur le parvis de la mairie), à Carnon (22h, sur le port), à Cournonterral (22h30, aux remparts) et au Crès (22h, au lac du Crès).

Mardi 14 juillet, un feu d’artifice sera tiré à Clapiers (22h30, au parc Leenhardt), à Saint-Jean-de-Védas (22h30, au parc de la Peyrière), à Pérols (22h30, sur le parcours de santé), à Cournonsec (22h30, sur le terrain de tambourin), à Palavas-les-Flots (22h30, sur la plage de l’hôtel de ville), à Montferrier-sur-Lez (22h, sur la place des Aiguelières) et à Lavérune (22h30, dans le parc du château).