Gard: Un adolescent se blesse grièvement lors d'un lâcher de taureaux

FAITS DIVERS Le jeune homme de 15 ans a pris un coup de sabot d'un cheval, lors d'un abrivado...

Nicolas Bonzom

— 

Un lâcher de taureaux lors des fêtes de la San Fermin à Pampelune, dans le nord de l'Espagne.
Un lâcher de taureaux lors des fêtes de la San Fermin à Pampelune, dans le nord de l'Espagne. — Rafa Rivas afp.com

Un adolescent de 15 ans, originaire de Vendargues (Hérault), était toujours hospitalisé au CHRU de Montpellier, ce mardi. Lundi, il avait été grièvement blessé lors d’un abrivado, à l’occasion de la fête votive de Mudaison. Le jeune homme a été victime d’un violent coup de sabot d’un cheval, alors qu’il courait derrière des taureaux.

Un abrivado est un lâcher de taureaux, qui symbolise la conduite des bêtes des pâturages jusqu’aux arènes. Aujourd’hui, la tradition consiste à lâcher les taureaux dans les rues fermées d’une ville ou d’un village, tandis que les plus valeureux les poursuivent.

Le père remercie les secours

Si la blessure est grave, le site Hérault H 24 note que l’adolescent a été opéré, et devrait sortir du coma dans les prochaines heures. Le père de la victime a tenu à remercier « vivement et chaleureusement les sapeurs-pompiers et leur médecin, qui ont accompli un travail extraordinaire lors de l’opération de secours. Mon fils qui était inanimé a été médicalisé dans des conditions optimales, avant son transport jusqu’à l’hôpital. Ils lui ont sûrement sauvé la vie. »

Cet accident intervient alors que dimanche soir, un homme d’une soixantaine d’années est mort, à Saint-Maurice-de-Cazevieille, dans le Gard, près d’Alès, lors de la fête votive. Aux alentours de 22 h, il a été mortellement percuté par un taureau, alors qu’il se trouvait en dehors des barrières de sécurité. Le 6 juin, dans les arènes de Saint-Chaptes, un taureau avait également sauté dans le public, lors d’une course camarguaise, faisant cinq blessés, dont un grave.

Lisez notre article : Après l’accident de Saint-Chaptes, la course camarguaise pose question