Montpellier: Le top 10 des meilleures places pour boire un verre

SORTIES Avec l’arrivée des grosses chaleurs, «20 Minutes» vous propose d’aller siroter un «drink» en terrasse…

Nicolas Bonzom

— 

La place Jean-Jaurès, à Montpellier.
La place Jean-Jaurès, à Montpellier. — N. Bonzom / Maxele Presse

Tandis que Météo France prévoit des températures caniculaires à Montpellier (de 31 à 38 degrés jusqu’au début du mois de juillet), l’envie de siroter un verre à l’ombre se fait sentir… Dans la capitale héraultaise, les terrasses ne manquent pas. Pour profiter à fond de l’été, 20 Minutes a dressé pour vous le top 10 des places de Montpellier où il fait bon boire un verre.

10. La plus « friendly » : la place du Marché aux fleurs

Certes, les travaux du parking en sous-sol et le ballet anarchique des camionnettes gâchent un peu le paysage ces derniers temps. Mais la place du Marché aux fleurs, place de la Préfecture, avec sa fontaine ornée d’une sculpture de l’artiste catalan Ochoa, est l’une des places les plus prisées de la ville pour boire un verre. Ici, le Café de la mer, institution gay-friendly de la ville, le Baron Rouge, le Boby Chéri ou le Bistro Saleya sont des incontournables… Mais pour une place du Marché aux fleurs, ça manque un peu de fleurs, non ?

9. La plus mystérieuse : la tour de la Babote

Connaissez-vous la tour de la Babote ? Coincée entre la place de la Comédie et les halles Laissac, elle est peu connue des Montpelliérains. Et pourtant, elle abrite quelques-unes des terrasses les plus agréables et ombragées de la ville : Il Mercato et Art Mango se partagent la clientèle. Achevée en 1745, la Babote fut d’abord un observatoire astronomique… La légende dit qu’en 1783, Sébastien Lenormand, inventeur du parachute, aurait testé son invention en s’élançant depuis la tour…

8. La plus touristique : la place de la Comédie

Certes, du côté des terrasses, c’est souvent l’usine à gaz. Mais la place de la Comédie reste l’une des plus belles places d’Europe, et siroter une boisson en regardant les gens passer est toujours un must. C’est le centre de gravité de la ville : on se donne rendez-vous sur la « Com' » pour le travail, pour partir en soirée ou pour un « date » amoureux… Mais la place n’a pas toujours été piétonne : avant 1986, alors surnommée la « place de l’œuf », elle était ouverte à la circulation. Sinon, boire un verre sur l’Esplanade Charles-de-Gaulle, à quelques pas de là, c’est pas mal non plus…

7. La plus « bobo » : la place des Beaux-Arts

Souvent présenté comme « un village dans la ville », le quartier des Beaux-Arts vit au rythme de sa place, qui se renouvelle sans cesse, accueillant le marché, des vide-greniers, des soirées musicales… Ici, autour du camion de l’incontournable pizzaïolo Chez Alain, le Café des Arts, les Super Vedettes, le Spot ou le Chant des âmes accueillent les clients, avec une tendance pour le « bourgeois bohème ». Une place très agréable, entre ombre et soleil. On regrette cependant le stationnement anarchique des voitures, qui gâche un peu le paysage, et les poubelles qui débordent du matin au soir…

6. La plus artistique : la place Sainte-Anne

Méconnues, mais très agréables, les terrasses de la place Sainte-Anne, au pied de l’église du même nom, construite au XIXe siècle, sont un lieu incontournable pour boire un verre à Montpellier. Le Bistro Saint-Anne ou l’Irish Pub O’Carolans bénéficient de cet endroit reposant, à l’abri des bâtiments. C’est ici qu’ont élu domicile le Conservatoire de musique, ou le Carré Sainte-Anne, qui propose des expositions gratuites toute l’année.

5. La plus festive : la place Jean-Jaurès

La place Jean-Jaurès, c’est le lieu incontournable des soirées montpelliéraines. Ici, chaque soir, on fait la fête jusqu’à 2 h du matin (en été). Mais l’endroit est aussi très agréable pour prendre un verre en journée, entre ombre et soleil. La place a été érigée en lieu et place de l’ancienne église Notre-Dame-des-Tables, démolie en 1794. Il en subsiste une crypte, sous les pieds des fêtards, qui reste, pour l’instant, interdite au public. Autour de la statue de Jean Jaurès, l’historique Café Joseph, le Petit Nice ou le Tire-Bouchon se partagent la clientèle, très étudiante.

4. La plus ombragée : la rue Rebuffy

Ici, on sirote son apéro au frais, à l’ombre des arbres. Près de l’avenue Foch et de l’Arc de Triomphe, la petite placette de la rue Rebuffy séduit pour son côté intime, loin de la bruyante Place de la Comédie. Le bar le Rebuffy, institution montpelliéraine, et le Foch, accueillent la clientèle, en partie étudiante.

3. La plus « villageoise » : la place Candolle

Proche de l’Ecusson, près de la rue de l’Université, mais loin du tumulte de la place de la Comédie, la place Candolle est le lieu idéal pour se détendre. « Les clients ont souvent l’impression de se retrouver sur la place d’une petit village, loin des klaxons des voitures », sourit une serveuse du Black Cat, qui partage la clientèle avec Le Triskell et La Terrasse. Et il n’est pas rare que, de temps à autre, des musiciens amateurs sortent leurs guitares ou leurs tam-tams pour un petit concert improvisé… Idéal, également, pour un rendez-vous romantique…

2. La plus « guinguette » : le Plan d’Agde

Tout bon noctambule montpelliérain ne peut passer une soirée sans un détour dans le quartier Saint-Roch, dans la rue du Plan d’Agde. Sur cette toute petite place aux allures de guinguette de village, cohabitent dans la joie les terrasses du Saint-Roch, du Bouchon Saint-Roch, du Bar à vendre ou du Bee-Hive. Vin, bières, pastis… Il y en aura pour tout le monde : chacun a sa spécialité.

1. La plus reposante : la place de la Canourgue

Le trophée de la place la plus agréable de la ville est attribuée à… la place de la Canourgue. « C’est la seule place de la ville où l’on attend les cigales chanter », fait remarquer un cafetier. Et c’est vrai. Ici, au son des cigales, à l’abri des micocouliers, près de la fontaine des Licornes, chaque jours, des dizaines d’habitués viennent siroter et boire un café, en lisant leur journal. Ici même, dans un hôtel particulier du XVIIe siècle, fut logé l’hôtel de ville, de 1816 à 1975.

Et vous, quelle est votre place favorite pour boire un verre à Montpellier ?

>> Venez répondre sur la page Facebook de 20 Minutes Montpellier

Photographies : N. Bonzom/Maxele Presse