Montpellier: Quelque 20.000 pages manuscrites d'Alexandre Grothendieck vont être numérisées

RECHERCHE Le mathématicien, qui a étudié et enseigné à Montpellier, avait confié ces documents à un ancien élève...

Nicolas Bonzom
— 
Les pages manuscrites étaient conservées à Montpellier à l'abri des regards, depuis 1991.
Les pages manuscrites étaient conservées à Montpellier à l'abri des regards, depuis 1991. — N. Bonzom / Maxele Presse

Ce mercredi, l’Université de Montpellier a dévoilé au grand jour l’existence d’un véritable trésor : plus de 20.000 pages manuscrites du mathématicien Alexandre Grothendieck, disparu le 13 novembre dernier. Ces archives dormaient, depuis 1991, dans de vieux cartons poussiéreux, et dans des classeurs, jaunis par le temps. Le génie français, qui fut étudiant et professeur en mathématiques à Montpellier, les avait confiées à l’un de ses anciens élèves, Jean Malgoire, devenu à son tour professeur. Alexandre Grothendieck n’a eu qu’une seule volonté, en 2000 : que rien ne soit publié…

Des documents à sauver


Sept mois après sa mort, ses enfants refusent de revenir sur les souhaits de leur prestigieux papa. Mais ils ont tout de même accepté que ces milliers de schémas, de notes, de démonstrations mathématiques, de papiers administratifs ou de courriers, notamment des échanges avec des étudiants, soient analysés et numérisés afin que rien ne se perde : « Certains schémas semblent avoir été dessinés avec des feutres d’enfant, de mauvaise qualité, qu’il faut sauver avant qu’ils ne s’effacent », confie Muriel Guedj, vice-présidente de l’université déléguée au patrimoine et à la culture scientifique.

Une question se pose : Alexandre Grothendieck a-t-il laissé, dans ce gigantesque tas de papiers, des choses qui pourraient bousculer la recherche en mathématiques ? « Oui c’est sûr, il y a des documents complètement inédits là-dedans », assure le mathématicien Michel Demazure, l’un de ses anciens élèves. Ce travail de tri devrait s’achever d’ici avril 2016. Prochaine étape : convaincre les ayants droit d’accepter la publication de ce trésor…