Affaire des paris du MAHB: Le procès est ouvert...Malgré les tentatives de la défense, il ne sera pas renvoyé...

JUSTICE Revivez la première journée du procès où Nikola Karabatic et quinze autres prévenus comparaissent pour escroquerie...

Jérôme Diesnis
— 
Nikola Karabatic, précédé par Jean-Marc Nguyen Phung, l'avocat de Luka Karabatic, à la sortie du tribunal correctionnel ce lundi midi
Nikola Karabatic, précédé par Jean-Marc Nguyen Phung, l'avocat de Luka Karabatic, à la sortie du tribunal correctionnel ce lundi midi — Jérôme Diesnis / Maxele Presse
  • Seize prévenus, dont l'icône du handball mondial Nikola Karabatic, sont jugés jusqu’au 26 juin au tribunal correctionnel de Montpellier.
  • La justice soupçonne huit handballeurs - qui évoluaient à l'époque au MAHB -, leurs proches et l'ancien kiné du club, d’avoir parié sur la défaite de leur équipe à la mi-temps du match Cesson - Montpellier du 12 mai 2012 et sciemment influencé le déroulement de cette rencontre.
  • Poursuivis pour escroquerie ou pour complicité d’escroquerie, ils encourent jusqu’à cinq ans d’emprisonnement.
  • Le club de Montpellier, la Française des jeux, la ligue nationale et la fédération française de handball se sont portés partie civile.

Fin de la première journée du procès des paris suspects

La défense a tenté de mettre en évidence de multiples incidents de procédures. Leur but, démontrer l’iniquité de la procédure d’instruction, puis du président du tribunal correctionnel. Ses demandes de nullité ou de renvoi ont toutes été rejetées. L’avocat de Nikola Karabatic, Jean-Robert Nguyen Phung, a annoncé son intention de faire appel. On se retrouve mardi en Live pour la deuxième journée du procès des paris suspects.

Audition des compagnes ce mardi

Le procès des paris suspects reprendra ce mardi à 9h avec l’audition et la déposition du directeur d’enquête, puis celle du représentant de la Française des Jeux. Avant le premier temps fort de ces dix jours de procès, les auditions à tour de rôle des compagnes des frères Karabatic, Jennifer Priez et Géraldine Pillet.

Jennifer Priez à la sortie du tribunal correctionnel / Jérôme Diesnis - Maxele Presse

19h35: «Violation de l'impartialité»

Gilles Gauer dénonce «des violations récurrentes de l’impartialité». Pour l’avocat d’Enzo Di Guardo, «depuis le début de cette procédure, le parquet s’est avancé en disant qu’on n’avait non pas affaire à des présumés innocents, mais à des coupables (...) On en arrive à ces épisodes où, pour essayer de se raccrocher aux branches, les affirmations judiciaires deviennent contradictoires.»

Jean-Robert Nguyen Phung, à la sortie du tribunal correctionnel, ce lundi - Jérôme Diesnis / Maxele Presse

19h23: L'avocat de Karabatic fera appel

Alors que le président a rejeté sa demande de renvoi du procès, Jean-Robert Nguyen Phung annonce son intention «de faire appel de la décision. C’est du grand n’importe quoi. Vous venez d’avoir la démonstration, si on le laisse aller jusqu’au bout, qu’il sera inéquitable.»

19h04: «Le tribunal n'a pas rendu de décision sur le fond»

Le président de l’audience écarte les demandes de renvoi de la défense: «Selon l’article 459 du code de procédure pénale, le tribunal rappelle qu’il n’a pas rendu de décision sur le fond et ne s’est limité qu’à joindre les incidents dont il a été saisi au fond de la procédure dans le cadre des exceptions de nullité soulevées».

19h01: Le président estime qu'il n'y a pas lieu à renvoyer le procès. Compte tenu de l'heure tardive, il reprendra mardi.

 

18h59: L'audience reprend

Le rappel des faits en un coup d'oeil

 

 

18h24: Le procès des paris suspects ira-t-il au bout ?

C'est la question qui se pose désormais après cette seconde suspension de séance. Le procès des paris suspects va-t-il s'effondrer pour une affaire de procédures? Depuis le point de droit soulevé par Jean-Robert Nguyen Phung, il règne une grande agitation au sein du tribunal correctionnel de Montpellier. L'audience est toujours suspendue qlors que le président et ses deux assesseurs délibèrent toujours.

18h15: Grande fébrilité à Montpellier

Après ce coup de théâtre, il règne une grande fébrilité dans le tribunal correctionnel de Montpellier. Plusieurs avocats de la défense sont persuadés «d'une erreur stratégique» de la part du président.

L'article 507 du Code de procédure pénale

17h59: L'extrait de l'article 507

L'article 507 du code de procédure pénale précise que «lorsque le tribunal statue par jugement distinct du jugement sur le fond, l'appel est immédiatement recevable».

17h45 : Maître Phung a brandi le code de procédure pénale

Le président a pris le parti de rejeter la demande de témoignage supplémentaire et verser le reste des incidents de procédure sur le fond. Jean-Robert Phung s’est immédiatement précipité à la barre, le code de procédure pénale à la main.

17h37: Deuxième suspension de séance

Alors que le président Paul Baudoin venait de rejeter les demandes d'auditions supplémentaires, l'avocat de Nikola Karabatic, Jean-Robert Nguyen Phung invoque l'article 507 pour soulever un point de droit. Selon lui, le procès ne peut aller à son terme. Il demande le renvoi de cette affaire et menace de faire dans tous les cas appel du jugement.

16h38: L'audience est suspendue

Le président d’audience Paul Baudoin et ses deux assesseurs, Caroline Salviejo-Serre et Nicolas Maury, se retirent pour délibérer sur les incidents de procédure. Notamment les demandes en nullité des avocats des prévenus. L’audience est suspendue.

16h15: Le procureur demande la poursuite du procès

Le procureur répond point par point aux demandes de nullité des avocats. Il estime notamment «qu'il n'existe aucune infraction nouvelle entre le moment des mises en examen et le renvoi devant le tribunal correctionnel. Tous les prévenus ont été mis en examen pour des faits d'escroquerie ou de complicité par l’emploi de manœuvres frauduleuses». Sans surprise, il demande la poursuite du procès.

 

 

 

16h01: Le procureur de la République Patrick Desjardins prend la parole à son tour.

15h49: «Le club vient jouer les donneurs de leçon»

Les avocats des prévenus dénient au club de Montpellier le statut de partie civile et demandent au président d'audience, «d'évacuer les parties qui n’ont rien à faire dans ce procès (...) Je n'aime pas beaucoup les passagers clandestins» (Frédéric Landon pour Dragan Gajic). «On sent le club de handball de Montpellier très revanchard, notamemnt envers les frères Karabatic. Le club vient jouer les donneurs de leçon» (Marc Gallix pour Mickaël Robin).

15h33 : « Ce n’est pas au juge d’instruction de rendre des comptes ! »

Patrick Desjardins, le procureur de la République, avait anticipé cette bataille judiciaire. « On va essayer de trouver des artifices et des prétextes pour que cette audience n’ait pas lieu. Mais si quelqu’un doit rendre des comptes, ce sont les prévenus, certainement pas le juge d’instruction. »

15h24 : Aujourd’hui, c’est pour la forme

L’heure n’est pas encore au fond de l’affaire. Les incidents de procédure sont au cœur de ce premier jour d’audience. Les avocats des prévenus dénoncent un procès inéquitable et demandent la nullité.

15h21 : « Une hérésie judiciaire » pour l’avocat de Bojinovic

« Je suis passé d’un délit d’initié à une association de malfaiteurs », s’étonne Luc Abratkiewicz, l’avocat de Mladen Bojinovic. « La morale, je peux l’entendre, le café du commerce je peux l’entendre. Mais cette mise en examen et l’ordonnance qui vous saisit sont différentes. Cette ordonnance n’est pas conforme ». Il conclut sa démonstration : « C’est une hérésie judiciaire »

15h10 : Depuis le début de l’audience, Nikola Karabatic et les 15 autres prévenus écoutent, impassibles, les demandes en nullité soulevées par leurs avocats.

15h02: Tour à tour, les avocats des prévenus demandent la nullité du procès, "seule réplique à la hauteur des atteintes faites à la défense durant l'instruction."

14h50 : « Les arbitres n’ont rien constaté d’anormal »

Alors qu’il plaide une instruction à charge, Loïc Guérin dévoile les propos des deux arbitres du match Cesson-Montpellier du 12 mai 2012. Il cite Clément Gaber : « s’il y avait eu un manque de motivation, en qualité d’ancien joueur je l’aurais ressenti. Sur le terrain, Issam Tej motivait ses partenaires sans cesse. » Puis l’autre arbitre Loïc Weber : « Nous n’avons rien constaté d’anormal. »

Les clés pour comprendre le procès des paris suspects du MAHB

14h29 : L’avocat de Primoz Prost dénonce la violation du secret d’instruction

Loïc Guérin, l’avocat de Primoz Prost, explique pourquoi il a porté plainte pour violation du secret de l’instruction. « On a appris l’existence des écoutes téléphoniques dans la presse après la mise en examen des prévenus », dénonce-t-il. « Il n’y a pas seulement violation du secret d’instruction, c’est à charge. »

Le président d'audience du tribunal correctionnel Paul Baudoin et ses deux assesseurs Caroline Salviejo-Serre et Nicolas Maury.

14h13: Le procès des paris suspects reprend.

12h08: L'audience est levée. Elle reprendra à 14h.

12h00: L'étude de ces demandes de nullité de procédure sera effectuée à 14h.

11h55 : « Tous les prévenus veulent rester au vestiaire », s’agace le procureur

La réponse du procureur de la République est immédiate : « On nous parle d’écoutes non versées à temps… Parlons-en ! Tout a été fait dans les règles de l’art », s’agace Patrick Desjardins. « Tous les prévenus ont un point commun. Aucun ne veut venir sur le terrain judiciaire. Tous les prévenus veulent rester au vestiaire ».

Jean-Robert Nguyen Phung, l'avocat de Nikola Karabatic et de Jennifer Priez, la compagne de Luka Karabatic.

11h50 : L’avocat de Nikola Karabatic demande l’audition du juge d’instruction Thomas Meindl. « S’il a sciemment dissimulé les pièces, c’est un motif à nullité. S’il ne peut pas témoigner, je demanderai le renvoi de l’affaire jusqu’à obtenir un complètement d’information »

11h49: l'avocat de Nikola Karabatic menace de soulever la nullité de la procédure

«Je ne sais pas si le match a été truqué mais la procédure a bien été truquée», gronde Jean-Robert Nguyen Phung, l'avocat de Nikola Karabatic. «Lorsque le juge d'instruction donne ordre à ses policiers de dissimuler volontairement les écoutes téléphoniques, c'est du trucage de procédure»

11h43: L'audience reprend après une suspension d'une quinzaine de minutes.

 

11h28: L'audience est suspendue pour un quart d'heure

11h20: Nikola Karabatic est «serein»

En arrivant ce matin au tribunal correctionnel, Nikola Karabatic s'est brièvement exprimé devant la centaine de journalistes accrédités. «Je suis serein», a évoqué celui qui est considéré comme le meilleur joueur du monde de handball.

11h13: Le président d'audience Paul Baudoin, premier vice-président au tribunal de grande instance de Montpellier, vient de lire les préventions aux seize prévenus.

11h08 : Le procès de l’affaire des paris est ouvert.

Cette première journée est consacrée à la lecture des préventions, aux éventuels incidents de procédure, au rapport par le président et enfin à l’audition et à la déposition du directeur de l’enquête.