Montpellier: Une expérience va plonger des passants dans la peau de personnes handicapées

HANDICAP Ce jeudi (10h-18h), sur la place du Nombre d’Or, les Montpelliérains sont invités à relever des «défis» pour les sensibiliser au handicap…

Nicolas Bonzom

— 

Prendre le tramway en fauteuil roulant sera l'une des expériences à relever.
Prendre le tramway en fauteuil roulant sera l'une des expériences à relever. — N. Bonzom / Maxele Presse

Les Montpelliérains sont conviés à participer à une étonnante expérience: ce jeudi (de 10 h à 18 h), sur la place du Nombre d’Or, les passants pourront se mettre dans la peau de personnes handicapées. Cette opération de sensibilisation est organisée par des étudiants du Ceméa de Montpellier en formation de moniteur éducateur. «L’objectif est de changer les représentations que le public a sur le handicap, note Flora Cambon. Et pour cela, nous mettrons des personnes en situation de handicap moteur, auditif, ou visuel.»

Des «défis» à relever


Les participants devront donc, notamment, tenter de tartiner des biscottes, ou acheter son journal dans un tabac-presse avec un bandeau sur les yeux, prendre un ascenseur, ou le tramway, avec un fauteuil roulant. Les «défis» relevés (ou non) par les passants vont être filmés et feront l’objet d’un court-métrage qui sera diffusé sur Internet. «Ce qui est intéressant, c’est ce travail autour du regard sur l’autre, souligne Luncinda, éducatrice à l’ATO Les Ecureuils à Montpellier. En mettant des individus dits «normaux» en situation de handicap, disons qu’on va leur voler un peu de leur normalité. Il nous tarde de voir les réactions que cela va susciter…» L’ATO Les Ecureuils est un «atelier de type occupation» à visée thérapeutique à Montpellier. Dans le cadre d’un atelier vidéo, ce sont des personnes en situation de handicap mental qui vont filmer la journée.