Montpellier: Un procès aux assises reporté à cause de l'état de santé d'un magistrat

JUSTICE Un homme était jugé pour la mort de Julien, 33 ans, lors de la feria de Béziers, en août 2012...

Nicolas Bonzom

— 

Un magistrat.
Un magistrat. — WITT / SIPA

Depuis trois jours, les assises de l'Hérault se penchaient sur le cas de Morgan. L'homme est accusé d’avoir asséné des coups mortels Julien, un père de 33 ans, qui voulait simplement poser devant sa moto, en août 2012, lors de la féria de Béziers. Ce mercredi, l'audience n'a pas pu reprendre : souffrant, le président de la session a été hospitalisé le matin, et le procès a été renvoyé faute de pouvoir poursuivre les débats.

Le problème, c'est que la procédure est annulée, et qu'il va falloir tout recommencer à zéro. La famille et les parties civiles sont consternées : les aveux de l'accusé, dès le premier jour de l'audience, risquent d'être purement et simplement annulés.. Un nouveau procès pourrait avoir lieu à l'automne prochain. D'autres procès, prévus dans les prochains jours, devraient eux aussi être annulés.