Montpellier: Saurel 2, un nouvel exécutif avec deux victimes collatérales

POLITIQUE Le conseil municipal a donné délégation aux nouveaux adjoints au maire. Six d'entre eux rendent leur écharpe, neuf les remplacent...

Jerome Diesnis

— 

Philippe Saurel a modifié en partie la liste de ses adjoints.
Philippe Saurel a modifié en partie la liste de ses adjoints. — Jérôme Diesnis / Maxele Presse

Six adjoints au maire sortants, neuf entrants. Philippe Saurel a fait voter ce mercredi par le conseil municipal la composition de son nouvel exécutif. Il ne compte aucune surprise: Abdi El-Kandoussi (ex-adjoint délégué au personnel), Patricia Miralles (adjointe au social), Chantal Lévy-Rameau (quartier Mosson) et Sauveur Tortorici (quartier Port-Marianne) récemment élus au Département, s’étaient engagés à ne pas cumuler les mandats et rendent donc leur écharpe d'adjoint.

Sabria Bouallaga punie

Sabria Bouallaga (ex-adjointe au quartier Cévennes) et Cédric de Saint-Jouan (culture) sont les seules vraies victimes de ce remaniement. La première n’était plus en odeur de sainteté depuis plusieurs mois. Le second devrait refuser la commission de la... restauration scolaire que souhaitait lui laisser Philippe Saurel.

«Nous devons reprendre un certain nombre de choses sur la culture, dues à des dérives souvent liées à l’administration. Ville et métropole doivent travailler ensemble sur ce sujet», a évoqué le maire dans un long préambule, où il a repris et détaillé point par point ses 15 propositions pour la ville lors de la campagne municipale. Il reconnaît trois domaines à améliorer: la culture, la propreté de la ville et la voirie en très mauvais état.

Bernard Travier à la culture

A la métropole (fonction qu'il occupe déjà) comme à la ville, la culture sera gérée par le magistrat honoraire Bernard Travier. Robert Cotte (adjoint au quartier Croix d’Argent), Guy Barral (quartier centre), Khanthaly Phoutthasang (communication et relations extérieures), Henri de Verbizier (quartier Mosson), Sonia Kerangueven (quartier Hôpitaux faculté), Rémi Assié (quartier Port Marianne), Valérie Barthas-Orsal (propreté) et Jean Marc Di Ruggiero (quartier Cévennes) sont les autres petits nouveaux du «gouvernement Saurel 2».

Lequel a également débauché deux élus à l’opposition, la directrice de l’Ametra Véronique Demon (élue sur la liste UMP) et Véronique Pérez (élue sur la liste socialiste).