Montpellier: Les chats errants seront désormais stérilisés

ANIMAUX La campagne est organisée avec la fondation 30 millions d'amis

Jérôme Diesnis
— 
Les chats errants seront désormais stérilisés à Montpellier
Les chats errants seront désormais stérilisés à Montpellier — Nicolas Bonzom / Maxele Presse

Propriétaires de chats, gardez-les chez vous. Depuis ce dimanche, les services de la ville arpentent les rues des quartiers des Aubes et de la Pompignane en quête de chats errants, dans le but de les stériliser. «Cette campagne est nécessaire afin d’éviter la prolifération massive et permettre la stérilisation immédiate de la colonie des chats», explique-t-on à la Ville.

Jusqu’en 1999, le code rural prônait leur euthanasie. Moins radicale, cette campagne est organisée avec la fondation 30 million d’amis. «Capturés et stérilisés, les chats errants sont ensuite tatoués puis relâchés sur leur territoire d’origine», note la fondation qui a décerné son ruban d’honneur 2014 à Montpellier pour ses différentes actions envers les animaux.

Un couple de chats: jusqu'à 20.000 descendants en 4 ans!

Dans la métropole, de nombreuses communes s’appuient sur des associations pour capturer les chats chez les particuliers, les stériliser à leur frais et les relâcher sur le lieu de capture. Ces politiques répondent à l’exaspération d’habitants qui subissent les problèmes causés par les chats en chaleur. «La stérilisation stabilise la population qui joue son rôle de filtre contre les rats ou les souris, reprend le représentant de la 30 Millions d’amis. Elle enraye le problème des odeurs d’urine et des miaulements. Et en tant qu’animal territorial, un chat empêche les autres de s’introduire sur son lieu de résidence.»

Un couple de chats non stérilisés peut engendrer jusqu’à 20 000 descendants en 4 ans. La campagne menée à Montpellier espère atteindre rapidement environ 80 stérilisations.