Montpellier: Une maman cressoise lance une boutique en ligne entièrement dédiée aux produits sans allergènes

ALIMENTATION Mère d'un petit garçon allergique, Ariane Walpen a fondé Regallergies.fr pour donner un coup de pouce aux parents...

Nicolas Bonzom

— 

Ariane Walpen, fondatrice de Regallergies.fr.
Ariane Walpen, fondatrice de Regallergies.fr. — N. Bonzom / Maxele Presse / 20 Minutes

Lancé en novembre, le site Internet Regallergies.fr, qui vend des produits sans allergènes, est né d’une expérience personnelle. Sa fondatrice, Ariane Walpen, est la maman de Corentin, 6 ans, diagnostiqué allergique dès 14 mois. Cette habitante du Crès et son conjoint se sont retrouvés démunis il y a cinq ans face à un marché mal adapté aux personnes intolérantes au blé, au lactose, à l’arachide ou aux fruits à coque. Elle présentera son site Web au premier salon français des allergies ce week-end, au Corum (lire encadré).

Simplifier la vie des parents


«Arriver à trouver des produits "sans" est un vrai casse-tête pour les parents d’enfants allergiques, explique Ariane Walpen. Les grandes surfaces ont des rayons sans gluten et ça s’arrête souvent là... Quand Corentin est rentré à l’école, c’est devenu encore plus difficile. Au Crès, comme dans beaucoup de petites villes, il n’y a pas de menus sans allergènes à la cantine. Il a donc fallu préparer des repas à emporter.» Si cette maman a fondé Regallergies, c’est pour donner un coup de pouce à d’autres parents qui, comme elle, ont du mal à trouver des produits qui sont adaptés aux plus jeunes: «C’est très difficile de mettre la main sur des aliments amusants, avec des emballages fun, par exemple, ou pour les fêtes de Pâques ou de Noël», note la créatrice de Regallergies. Elle les a rassemblés sur sa boutique en ligne: du chocolat au goût de lait mais sans lait de vache, des céréales sans gluten, de la pâte à tartiner sans lait, ni fruits à coque, ou une mayonnaise sans œuf, ni gluten. Et les commandes affluent.

Le salon des allergies alimentaires et des produits «sans» aura lieu samedi et dimanche (10 h-19 h) avec des conférences, des ateliers culinaires, des exposants, des associations. Tarif : 5 à 7 euros l’entrée.