Montpellier: La place royale du Peyrou va subir un lifting en profondeur

URBANISME Classée aux monuments historiques, la place montpelliéraine a subi des dommages ces dernières années...

Nicolas Bonzom

— 

Le Peyrou, à Montpellier.
Le Peyrou, à Montpellier. — N. Bonzom / Maxele Presse / 20 Minutes

Le jardin du Peyrou va être entièrement remis en état: un lifting en profondeur qui s’achèvera en 2016, d’un coût d’1,8 millions d’euros. Il faut dire que, depuis quelque temps, la place royale montpelliéraine a subi des dommages «inconcevables» pour un lieu classé depuis 1954 aux monuments historiques. Transformée en un parking géant (autorisé par la mairie), pendant les vacances de Noël ou maltraitée à l’occasion de manifestations et d’événements culturels, elle panse ses plaies. «J’ai même trouvé, quand j’ai été élu, une plantation de tomates alternatives, confie Philippe Saurel, le maire. On a tout enlevé. C’est l’image de la ville qui se joue.»

«C’est un joyau»

La réfection totale des sols de la place va être mise en œuvre: la terrasse et les allées vont être repensées afin de répondre aux contraintes liées à l’inscription en tant que monument historique, et aux contraintes d’usage. Les parterres végétaux seront également modifiés en profondeur: depuis mercredi après-midi, des plantes vivaces méditerranéennes à dominante bleue sont en cours de plantation.

La mairie va supprimer les clôtures métalliques qu’il fallait enjamber, pour s’allonger, sur la pelouse. Ce lifting annonce-t-il des réticences futures de la mairie de Montpellier à autoriser des animations sur la place royale? «Les Dimanches du Peyrou vont rester, confie Philippe Saurel. Quant aux manifestations diverses, il faudra faire très attention à ce qu’elles ne viennent pas détériorer ce patrimoine exceptionnel. Le Peyrou est un joyau. Alors, il faudra le traiter comme un joyau.»