Montpellier: Le dessinateur de presse Aurel rend hommage aux «Hérault» ordinaires

LIVRES Le Montpelliérain publie un recueil intitulé «Au fil de l'Hérault»...

Nicolas Bonzom

— 

Extrait de
Extrait de — Aurel

Les lecteurs du Monde ou de Politis connaissent son trait piquant et toujours drôle: le dessinateur de presse montpelliérain Aurel publie un recueil de dessins parus depuis douze ans dans le magazine du département.

Pour réaliser «Au fil de l’Hérault», ce natif de l’Ardèche s’est plongé dans ses archives pour en sélectionner le meilleur. Sur près de 160 pages, on croise des Héraultais en proie aux mutations de la société, des viticulteurs face aux nouvelles technologies ou encore des automobilistes... avec un brin de mauvaise foi. Et à chaque fois, ça fait mouche.

«La bonne mécanique»

«Un dessin, c’est une mécanique plutôt compliquée, note Aurel. Il n’y a pas de recette particulière. C’est rare que l’idée vienne d’un coup, mais, parfois, ça peut arriver... La plupart du temps, on se prend la tête durant des heures devant une feuille blanche à faire évoluer des petits bouts de dessins. C’est un travail très individuel et renfermé. Et, lorsque enfin, la bonne mécanique est trouvée, c’est génial.»

Le dessinateur de 35 ans a un agenda chargé en 2015: hormis ses collaborations régulières avec la presse, Aurel travaille à la réalisation d’un nouveau court-métrage et d’un film d’animation. Quatre ans après la sortie d’«Octobre noir», qui avait épaté les spectateurs.

En vente vendredi

« Au fil de l’Hérault » sera en vente dès vendredi (15 €) dans les toutes les bonnes librairies de Montpellier (Sauramps, Gibert-Joseph, Livraie, Azimuts...) et de l’Hérault (dont Couleur Café à Prades-le-Lez)