Avez-vous le lookrock des 90's ?

Jérôme Diesnis

— 

Surtout ne pas en faire trop !
Surtout ne pas en faire trop ! — Martin Dupraz

Samedi, c'est jour de Boum. Ou de teuf. Enfin, tout dépend comment vous appeliez ça 20 ans plus tôt. Le Rockstore accueille la soirée « We are the 90's ». Il faudra être dans le moove. Il y a la musique des années Friends, les Boy's Band, le Mambo Number 5 ou le rap celtique de Manau. Et le look. 20 Minutes vous dit tout avec Beverly Raïs, chargée de promo. « On s'amuse, on se moque gentiment. L'ambiance est autant dans la musique que dans les looks. »

Les jeans. Plutôt jeans troués ou délavés. Chacun son style. Mais le grand classique à l'époque. C'était « les tailles hautes pour les jeans, ou les salopettes. » Le must ? « Un vieux jean Levis 501 délavé. » Et s'il à boutons, c'est encore mieux !

Fringues toujours. Si vous n'avez jamais eu le cœur de le jeter, c'est le moment où jamais de le remettre. Le fameux « T-shirt Waïkiki », toute une époque ! Trop long de préférence. Sinon, pour les adeptes des boutons, « l'idéal c'est la chemise bariolée. Ce qui caractérise les 90's, c'est le kitch et le fluo. » Un mot d'ordre : ne surtout pas hésiter à trop en faire !

Les pompes. Là, il y a trois grandes écoles. Les basket Jordan sur coussin d'air, les semelles hyper hyper hyper compensées pour les filles. « Et les Doc Martens. Il ne faut pas oublier les années grunge ! »

Les accessoires. Visières sans casquette, grosses lunettes, totoche, sacoche banane. Il y a le choix tant les 90's ont fait fort. « L'initiative de ces soirées 90's vient de 3 DJ's parisiens qui ont lancé le concept. Il y avait beaucoup de soirées 80' et pas grand chose pour la décennie suivante. les gens adorent et se lâchent. »

La coupe. Oserez-vous la fameuse coupe mulet ? Le truc sans doute le plus difficile à assumer 20 ans plus tard. « Vous avez le droit de laisser la perruque à la cave », se marre Beverly Raïs.