Montpellier: Louis Nicollin n'a pas apprécié l'attitude du PSG

FOOTBALL Dans le viseur du président du MHSC, les dirigeants parisiens et Zlatan Ibrahimovic...

Jerome Diesnis

— 

Louis Nicollin promet de jouer à fond son rôle de trouble-fête jusqu'à la fin de saison. Il a plus particulièrement entouré le 16 mai, date de la réception de Paris pour l'avant-dernière-journée de L1. « Je les attends. Il leur faudra être très forts pour gagner, croyez-moi », prévient le président de Montpellier, actuel sixième du Championnat, dans les colonnes de Midi Libre, même s'il entretient par ailleurs des rapports cordiaux avec Nasser Al-Khelaifi.

Il n'a pas apprécié l'attitude du club parisien lors de sa qualification sur le terrain de l'Altrad Stadium le 5 janvier. « Ils ont demandé le report du match de Coupe le matin même et je trouve ça moyen. Même si je n’étais pas là... Ensuite, parce qu’Ibrahimovic a cassé le nez d’Hilton et on n’en a pas entendu parler. Si ça avait été Spahic qui avait fait ça, il aurait pris six mois  (l'ancien joueur du MHSC avait été lourdement sanctionné pour des coups de coude sur l'ex-Brestois Nolan Roux, puis le Lensois Jemâa). Alors, comme on est appelé à jouer les arbitres pour le titre, on va essayer d’être bons. »