Montpellier: le 168 fait sauter la banque

INSOLITE A Palavas, la même machine à sous accumule les vainqueurs, attirant la curiosité des joueurs...

Jerome Diesnis

— 

La machine 168, celle qui fabrique des millionnaires
La machine 168, celle qui fabrique des millionnaires — Jérôme Diesnis / Maxele Presse

«C’est un peu la star du casino, c’est une machine magique», sourit le directeur Bernard Mazzilli. Une plaque a été posée sur la machine à sous numéro 168. Le 9 janvier, pour la quatrième fois à Palavas et la troisième sur cette machine, le jackpot est tombé. 1.504.455,29 euros pour une Montpelliéraine de 37 ans, soit un total de 5.862.479,89 euros en quatre jackpots. Alors forcément, «il y a un peu plus de demandes pour jouer dessus», précise Sylvain Triboulet, en charge de la communication de l’établissement. «En fait, c’est assez partagé entre nos clients. Une partie d’entre eux veulent jouer dessus parce qu’elle porte bonheur, l’autre se concentre sur les machines à côté puisqu’ils estiment que la fortune a désormais statistiquement plus de chance de sourire sur les autres.»

92% de l'argent redistribué

Comme dans 42 établissements du groupe Partouche, trois machines à Palavas sont reliées avec 201 bandits manchots du groupe. Le montant du Megapot est alimenté par tous les joueurs en France et grossir à vue d’œil. Il est tombé quatre fois à Palavas, ce qui en fait l’un des casinos les plus «bankables» du groupe en France, après celui d’Aix-en-Provence. «Pourtant, on n’a aucune prise dessus. C’est uniquement le hasard qui agit. La seule chose qui est garantie, c’est le taux de redistribution : 92% de l’argent joué est redonné aux parieurs.»

Considéré par les habitués comme des porte-bonheurs, les trois machines reliées au Megapot ne désemplissent pas. Et plus encore depuis le dernier jackpot. «Il y a souvent la queue pour jouer à ces machines, explique Jacqueline, une habituée. On gagne assez souvent, même si ce n’est pas toujours de si grosses sommes». Cet après-midi-là comme souvent ces derniers mois, le siège en face de la 168 n’a pas désempli.