Montpellier: Les nouveaux parents peuvent déclarer leurs enfants directement au sein des cliniques privées

NAISSANCES Depuis ce lundi, à Montpellier, les parents peuvent déclarer l'état-civil de leurs nouveaux nés directement dans les cliniques privées. Une petite révolution...

Nicolas Bonzom

— 

Le premier bébé a été enregistré ce lundi à la clinique Saint-Roch.
Le premier bébé a été enregistré ce lundi à la clinique Saint-Roch. — N. Bonzom / Maxele Presse / 20 Minutes

C'est une petite révolution pour les nouveaux parents: la mairie de Montpellier a ouvert, lundi, deux antennes d'état civil dans les services maternité des cliniques Saint-Roch et Clémentville, qui réalisent à elles seules plus de 60% des accouchements dans la capitale héraultaise.

Fini, donc, le parcours du combattant pour déclarer la naissance de l'enfant à l'hôtel de ville dans les trois jours qui suivent... Un mode de fonctionnement qui existe déjà à la maternité publique du CHRU Arnaud-de-Villeneuve, mais qui avait disparu du privé depuis les années 1980 à Montpellier. «J'ai voulu que ces antennes soient rétablies, dans l'objectif de simplifier considérablement la vie des parents», souligne Philippe Saurel (divers gauche), maire de Montpellier.

«Un gain de temps énorme»

Ce lundi, à 9h, c'est le petit Caril, né quelques heures plus tôt, qui a inauguré le dispositif à la clinique Saint-Roch. «C'est un gain de temps énorme de pouvoir effectuer cette formalité ici-même, assure l'heureux papa, Adrien, dont c'est le deuxième enfant. Et puis, la maman est là. Cela évite de la laisser à la clinique, et de partir à la mairie seul. On va dire que ça rassure. C'est un rapprochement intelligent entre le privé et le public!»

Pour Sandrine, maman de Caril, «cela va faire plaisir aux mamans, qui n'assistent souvent jamais à la déclaration d'état civil». «Pour notre premier enfant, je n'étais pas là, reprend-elle. Là, c'est différent.» «Le bébé est là aussi, cela devient une véritable cérémonie familiale, plutôt que d'aller faire la queue anonymement à la mairie», reprend Pierre Maurett, directeur des cliniques. Et cela évite «aux papas de se tromper dans le prénom du bébé, comme cela arrive assez souvent», sourit le maire, qui a signé, lundi, l'acte de naissance de Caril.

A Montpellier, 9.056 naissances ont été enregistrées en 2013. Toutes les informations pratiques relatives à la déclaration d'état civil des nouveaux nés sont disponibles sur le site de la mairie.