Des jeux pour une société meilleure

Nicolas Bonzom

— 

L'équipe de Bioviva, à Montpellier.
L'équipe de Bioviva, à Montpellier. — N. Bonzom / Maxele Presse / 20 Minutes

Chez Bioviva Editions, la planète est un plateau de jeu géant. La société montpelliéraine, créée en 1996, fabrique des jeux qui sortent de l'ordinaire : ici, tout est 100 % « made in France ». « De nos jours, c'est rare dans notre secteur ! », souligne Jean-Thierry Winstel, ancien chroniqueur à la télévision («Nulle part ailleurs», «Les Maternelles»), et fondateur de Bioviva. Son credo : créer des mécaniques de jeux qui favorisent le respect de l'environnement et la découverte.

Présent dans dix pays


Et pour Bioviva, ça marche fort. Cette année, la société, qui exporte ses jeux de société, créés à partir de matériaux recyclés, dans dix pays affiche une croissance du chiffre d'affaires de 30 %. Vendus à 900 000 exemplaires, les boîtes « Défis nature » figurent parmi les gros succès de l'entreprise. Un jeu de cartes à la Pokémon : « Les joueurs parient sur les points forts des animaux, dont certains sont menacés de disparition, explique Jean-Thierry Winstel. En quelques parties à peine, les enfants deviennent incollables sur les espèces. C'est exactement ce que l'on recherche ! »