Les Corbières sous les eaux

Nicolas Bonzom

— 

A Portel-des-Corbières, la Berre a englouti plusieurs voitures.
A Portel-des-Corbières, la Berre a englouti plusieurs voitures. — N. Bonzom / Maxele Presse / 20 Minutes

L'Aude se relève peu à peu, après un week-end de fortes intempéries. Le département a été placé en vigilance rouge dimanche en fin de nuit, avant de redescendre au niveau orange en fin d'après-midi. Plusieurs cours d'eau ont quitté leurs lits : c'est la Berre, fleuve côtier qui traverse dix communes, qui a engendré les dégâts les plus importants. Dans le village de Portel des Corbières (1 220 habitants), des dizaines de personnes ont été sinistrées. «Ce sont essentiellement les caves qui ont été touchées. J'ai perdu ma voiture, et ma moto. On essaye de s'entraider pour déblayer et trier ce qui n'est pas perdu. C'est-à-dire pas grand chose», confie un riverain du cours d'eau. A quelques kilomètres de là, Sigean a aussi été le théâtre dimanche d'inondations spectaculaires. «En un quart d'heure, vers 2 h 30, l'eau est montée de 3, 5 m, explique Roger Brunel, le maire de la commune de 1 200 âmes. Nous avions pris la décision de faire évacuer les quartiers du bas dans la nuit. Certains ont dormi dans des salles municipales.» Au total, plus d'un millier de personnes ont été évacuées dans le département.

«On n'a plus rien du tout»


L'heure était à la désolation, en début d'après-midi pour les habitants venus constater les dégâts. Rue Hector-Berlioz, les maisons ont été ravagées par plus d'un mètre d'eau. «Tous nos souvenirs ont été emportés. Je n'ai plus que ce que je porte là pour m'habiller. Quand j'ai vu la chambre du bébé dans cet état, ce fut un crève-cœur», s'émeut une jeune maman affligée, dont la maison est remplie de boue. «C'est hallucinant, s'exclame l'un de ses voisins. Quand on voit ça à la télévision, on n'imagine pas à quel point c'est dur de voir sa maison dans cet état. On n'a plus rien du tout !» Alors que la décrue s'amorce dans le département, les plus anciens se souviennent de l'inondation de novembre 1999. «Je l'ai vécue. Ce n'était pas aussi important, se remémore un habitant. Là, on a battu des records.» Jusqu'à 219 mm de pluie sont tombés dans l'Aude soit l'équivalent de plus de deux mois environ de précipitations.

■ Un mort à Rivesaltes

Tandis que les inondations n'ont pas fait de victimes dans l'Aude, un septuagénaire est mort dimanche dans les Pyrénées-Orientales, à Rivesaltes, en tentant de franchir avec sa voiture une zone inondée.