Des œuvres d'art pâtissières

Nicolas Bonzom

— 

Anne-Sophie Demai, à l'Elémentaire.
Anne-Sophie Demai, à l'Elémentaire. — N. Bonzom/Maxele Presse/20 Minutes

Une pâtisserie haut-de-gamme, l'Elémentaire, a ouvert dans le quartier Près-d'Arènes. Ici, on fait tout à la main : quatre professionnels de la gourmandise œuvrent tous les jours, pour le plaisir des visiteurs. C'est Anne-Sophie Demai, Montpelliéraine de 27 ans, formée dans les cuisines du Jardin des sens, le restaurant des Pourcel, et ancienne pâtissière de Ladurée, qui est aux manettes.

Beau et bon


Mais pour l'Elémentaire, Anne-Sophie Demai a voulu quelque chose de différent : «Nous allons faire appel, régulièrement, à des designers et des artistes, venus de tous les univers, pour imaginer nos pâtisseries, souligne-t-elle. L'idée est de proposer un produit de qualité, beau mais aussi bon !» Et pour ça, la gérante peut faire entièrement confiance à Arnaud Bourg-Broc, son pâtissier en chef, qui est champion de France de croques en bouches. Le prochain défi : une bûche de Noël dessinée par l'architecte d'intérieur Didier Versavel, plutôt habitué aux meubles et aux décorations. «Meringue, cœur au caramel et passion !», note Anne-Sophie Demai.