Retour sur la page d'accueil 20 Minutes
Pourquoi Montpellier mérite le label French Tech

Pourquoi Montpellier mérite le label French Tech

NUMÉRIQUE Axelle Lemaire dévoile les métropoles lauréates ce mercredi
Ubisoft Montpellier, créé en 1989.
Ubisoft Montpellier, créé en 1989. - N. Bonzom / Maxele Presse / 20 Minutes
Nicolas Bonzom

Nicolas Bonzom

Axelle Lemaire, secrétaire d'Etat chargée du numérique, dévoilera ce mercredi les premières métropoles labellisées French Tech. L'agglomération de Montpellier pourrait être citée : son dossier aurait eu un avis favorable. Le label récompense un écosystème numérique favorable à l'émergence d'un Google à la française. Avec, à la clé, une enveloppe de 200 millions d'euros à se partager. Voici, selon 20 Minutes, les raisons pour lesquelles Montpellier mérite le label.

Une économie en plein boom. Environ 11 000 emplois, répartis sur 1 100 entreprises, sont reliés au numérique dans le bassin de vie montpelliérain, soit 6 % des actifs. « Mon grand projet pour la ville, c'est l'innovation numérique », note Philippe Saurel, président de l'agglomération

De grandes entreprises. En 1965, la société multinationale d'informatique IBM s'installe à Montpellier. Depuis, de grandes entreprises lui ont emboîté le pas : Ubisoft en 1989, Dell en 1993 et Intel en 2011. « Il y a peu de villes qui ont la chance de rassembler autant de grands groupes dans le domaine informatique. Ce territoire est dynamique, sa population jeune croîtous les ans et accueille des talents », se réjouit le directeur du site de IBM à Montpellier Jean-François Pachot.

Des success stories. Des dizaines de start-up ont donné naissance à des activités florissantes à Montpellier : Feerik, créateur de jeux en ligne, Medtech, leader de la robotique chirurgicale, ou Awox, spécialiste des objets connectés, figurent parmi ces success stories. « Le territoire dispose de pépinières de renommée internationale comme Cap Alpha ou Cap Oméga, confie Bertin Nahum, fondateur de Medtech. Elles ont vu de nombreuses entreprises émerger. »

De grandes écoles. Les organismes de formation dédiés au numérique ne manquent pas à Montpellier : Polytech, Objectif 3D, ArtFX, ou l'UM-II forment les talents de demain.