L'imam condamne le djihadisme

— 

L'imam de Montpellier, Mohamed Khattabi, dans une vidéo sur YouTube.
L'imam de Montpellier, Mohamed Khattabi, dans une vidéo sur YouTube. —

Vendredi, à la mosquée Aïcha de Montpellier, et dans une vidéo sur YouTube, l'imam Mohamed Khattabi a lourdement condamné le choix de ces quatre jeunes Lunellois de 19 à 30 ans, décédés au djihad, en Syrie, il y a un peu plus d'une semaine. « Je connaissais bien l'un des jeunes de Lunel, puis j'ai perdu de ses nouvelles, assure-t-il. Il y a eu un voyage, à l'étranger, et je ne l'ai plus revu. Ce ne sont pas des martyrs. Ce ne sont pas des héros, ce sont des zéros. (...) Les jeunes, faites attention, ne mettez pas votre communauté en défaut. Le mort, il est mort, et c'est fini. Mais qui subit les conséquences ? Les parents, et toute la communauté. Les vivants. » L'imam Khassabi a demandé aux parents de tout faire pour « surveiller » leurs enfants pour qu'ils ne se laissent pas « embobiner », par d'autres jeunes. N. B.