Alerte rouge sur le bilan

Jérôme Diesnis

— 

Nathalie Avallet a piloté la crise.
Nathalie Avallet a piloté la crise. — J. Diesnis / Maxele Presse / 20 Minutes

L'arrêté municipal de fermeture du parc des expositions, daté du 12 octobre, est posé sur le bureau. Il y a une semaine, les organisateurs de la foire de Montpellier furent contraints par la loi de fermer les portes en raison de l'alerte rouge déclenchée par Météo France. Pas une goutte d'eau n'est finalement tombée sur Montpellier, mais le ciel sur la tête des organisateurs de Montpellier Events et des commerçants, noyant 12 % du chiffre d'affaires total de la foire d'un coup de plume.

« Une balle dans le pied »


Le bilan de cette 66e édition n'est que provisoire en attendant la dernière journée de ce lundi. Traditionnellement, nombre de visiteurs y finalisent leurs achats, notamment dans l'équipement de la maison. Le bilan, donc, est terriblement impacté par cette fermeture. « La baisse s'établit de -15 à -20 % », résume Nathalie Avallet, la directrice. La fermeture administrative du dimanche a entraîné la grogne d'une partie des commerçants touchés par cette perte du pouvoir d'achat. « On a réclamé en vain le remboursement », explique l'un d'entre eux. Les menaces de bloquer la foire, entraînant des débuts de tension entre commerçants. « Nous avons tous subi cette situation. Mais je crois que tout le monde a compris qu'on venait de recevoir une balle dans le pied, pas de s'en tirer une seconde », résume Nathalie Avallet. Pour compenser, deux nocturnes ont été rajoutées, les cinq prévues sont devenues gratuites et des happy-hours ont été mises en place mercredi et jeudi, où toute entrée achetée entre 10 h et 14 h donnait droit à une seconde gratuite. Cette réactivité a permis de limiter les pertes. Car cette édition, sans la catastrophe économique du dimanche, n'est pas mauvaise pour autant. « A périmètre équivalent de jours ouvrés, le nombre de visiteurs est en hausse de 7 % ».

■ Les arts de la rue

La 66e foire internationale de Montpellier s'achève ce lundi. La 67e, en 2015, aura pour thématique les arts du cirque et de la rue. Un prolongement populaire à la musique, invitée de cette édition.