L'oiseau rare est bien caché

Jérôme Diesnis

— 

Le MHR est orphelin de François Trinh-Duc, blessé samedi contre Oyonnax.
Le MHR est orphelin de François Trinh-Duc, blessé samedi contre Oyonnax. — J. Diesnis / Maxele Presse

Le staff du MHR est en quête d'un remplaçant à François Trinh-Duc, dont la fracture du tibia devrait l'éloigner trois mois des terrains. Mario Ledesma, entraîneur des avants, l'avait prédit : « ce sera difficile à cette période ». Les recherches infructueuses lui donnent pour l'instant raison. Les ouvreurs de niveau international sont une denrée rare. Y compris les retraités, puisque Ledesma a tenté de rappeler son « vieux » pote Felipe Contepomi (37 ans). En vain.

Le mystère Selponi


Au sein du Top 14, le Néo-Zélandais Mike Delany, 34 minutes de jeu cette saison, avait les faveurs montpelliéraines. Las, Clermont a refusé d'étoffer un concurrent direct. « Je les comprends », glisse l'entraîneur. Comme le refus des Sud-Africains, alors que la Currie Cup est terminée, de prendre le moindre risque avant la Coupe du monde 2015. Encore que les pistes ne sont pas toutes fermées....

Reste la solution interne. Celle de Benoît Paillaugue, fragilisé par plusieurs blessures lorsqu'il évoluait à l'ouverture, est jugée trop risquée. Celle d'Ilian Perraux est impossible. Prêté à Dax, il s'éclate au... centre (6 titularisations en 7 rencontres). «On pensait l'accord du joueur suffisant, mais les trois parties doivent l'être », évoque Ledesma. Et ce retour prématuré n'est pas du goût des Landais.

Et puis, il y a Enzo Selponi, 20 ans et 274 minutes de Top 14 dans les jambes. Personne ne sait s'il est en mesure d'être le stratège, trois mois durant, d'un candidat au titre de champion de France.