Un chèque aux petits soins

Nicolas Bonzom

— 

L'équipe du Chèque Santé, présente son application smartphone.
L'équipe du Chèque Santé, présente son application smartphone. — N. Bonzom / Maxele Presse / 20 Minutes

Nouvelle venue à Cap Omega, la pépinière d'entreprises basée à Castelnau-le-Lez, la société Care Labs pointe son nez dans le secteur de la santé. Avec une idée simple mais qui risque de faire parler d'elle : encourager les entreprises à prendre soin de leurs salariés. « Nous sommes partis du triste constat qu'un Français sur trois renonce à défaut de moyens à s'occuper de sa santé. De plus, une autre étude démontre que quand une société investit 1 € en prévention santé auprès de ses employés, le retour sur investissement est de 13 € », souligne Vincent Daffourd, président directeur général de Care Labs, qui vient de lancer le « Chèque Santé ».

Avec son smartphone


Ce dispositif, une première en France, est un titre prépayé dédié aux prestations et à la prévention santé, financé par les entreprises, ou leurs comités. « L'entreprise définit un montant, en moyenne 150 €, que les salariés pourront librement utiliser, auprès de nos partenaires infirmiers, ostéopathes, kinésithérapeutes, chirurgiens-dentistes ou nutritionnistes, par exemple. Ce sont souvent des prestations qui ne sont pas, ou peu, remboursées par la Sécurité sociale et les mutuelles. Les réductions interviennent sur le» reste à charge «. C'est bien souvent ce montant-là, qui freine l'accès aux soins. » Et pour le professionnel, zéro tracas : le patient présente sa carte ou son application sur son smartphone, le médecin la photographie et le tour est joué. L'inscription est gratuite, sans matériel supplémentaire. Et le professionnel est remboursé sous 48 h.