L'Etat devient garant des étudiants

— 

Le dispositif de caution locative étudiante est contrôlé par le Crous.
Le dispositif de caution locative étudiante est contrôlé par le Crous. —

Trouver un logement est souvent une véritable galère pour les jeunes. C'est d'autant plus le cas à Montpellier, où les prix sont élevés et les propriétaires de plus en plus exigeants. Pour aider les étudiants, le Crous de Montpellier (centre régional des œuvres universitaires et scolaires) lance, pour la première fois, la Clé : la caution locative étudiante. Accessible à ceux qui n'ont pas de garant, le dispositif propose au propriétaire une garantie de l'Etat. Et, « en cas de défaillances, des relances sont organisées, sous le contrôle des Crous. L'Etat se substitue à l'étudiant pour régler les impayés, si impayés il y a jusqu'à dix mois », notent les services du Crous de Montpellier. Pour le locataire, le coût est minime : il devra verser 1, 5 % du prix du loyer au fond mutualiste. N. B.