Neuf Montpelliérains en lice

Jérôme Diesnis

— 

Hamid Oualich, tenant du titre.
Hamid Oualich, tenant du titre. — Fédération française athlétisme

Ils étaient à l'origine dix Montpelliérains qualifiés aux championnats de France élite, de vendredi à dimanche à Reims. Mais le spécialiste mondial du 400 m haies Mamadou Kane Hann s'est blessé est a finalement déclaré forfait. Entraîneur et responsable du centre de formation du Maam (Montpellier Agglomération Athlétic Méditerranée), Gilles Garcia, détaille les 9 athlètes en lice.

Ilionis Guillaume (hauteur) « Un grand espoir du club, qualifiée en élite alors qu'elle n'est que cadette 1re année ! Elle peut créer la surprise mais vient sans aucune pression. »

Marisa De Aniceto (heptathlon)  « Elle a signé la meilleure performance française de la saison. Elle est hyper-motivée pour réaliser les minima pour les championnats d'Europe ».

Shianne Smith (heptathlon) « Longtemps blessée, elle revient bien d'une blessure qui l'a handicapée. »

Corinne Baudoin (10 000 m marche) Elle vient de terminer meilleure française en Coupe du monde en Chine. Elle est motivée et peut signer un podium... voire mieux «

Hamid Oualich (800 m)» Il est champion de France en titre. Sa saison est pour le moment en deçà de sa vraie valeur. Mais chaque année, il arrive en forme au bon moment «.

Leo Morgana (800 m)» C'est un espoir 1re année médaillé de bronze aux derniers championnats d'Europe de sa catégorie d'âge. Un excellent jeune 4e aux bilans nationaux. «

Bastien Mandrou (400m)» Il vient d'être sacré champion de France espoir. Il a une carte à jouer pour tenter d'intégrer le collectif du relais 4x400m pour les championnats d'Europe. «

Abdelhamid Zerrifi (1 500 m et 3 000 m steeple)» Une valeur sûre. Le podium est jouable, même s'il y a un gros niveau sur cette distance «

Michaël Diaz (hauteur)» Toujours présent, il s'est qualifié via les championnats de France nationaux. C'est un excellent technicien «

Les relais» Trois relais ont été qualifiés sur 4x100 m. Si on n'a pas de grands sprinters, notre force, c'est l'homogénéité «.