Deux jours pour fêter les diversités

Nicolas Bonzom

— 

Point d'orgue d'une semaine de festivités, le défilé de l'Europride, qui se déroulait cette année à Madrid, a attiré cette année plus de 2,5 millions de personnes dans les rues du quartier gay de Chueca, Espagne, le 30 juin 2007
Point d'orgue d'une semaine de festivités, le défilé de l'Europride, qui se déroulait cette année à Madrid, a attiré cette année plus de 2,5 millions de personnes dans les rues du quartier gay de Chueca, Espagne, le 30 juin 2007 — B. GARCIA / AFP

Pour fêter son 20e anniversaire, la Marche des fiertés de la Lesbian & Gay Pride, qui a réuni 20 000 personnes en 2013, change de formule et s'installe tout le week-end à Montpellier. 20 Minutes vous dévoile le programme, guidé par le président de l'association, Vincent Boileau-Autin.

Clin d'œil à l'Histoire. Stuart Milk, le neveu d'Harvey Milk, militant pour les droits civiques des homosexuels, dont le destin a été porté à l'écran par Gus Van Sant, participera à une conférence sur l'histoire du militantisme ce vendredi (19 h 30). « C'est une grande fierté qu'il ait pu accepter pour la première fois de venir à une Gay Pride en France, souligne Vincent Boileau-Autin. Aujourd'hui, Stuart Milk conseille Barack Obama sur ces questions. »

Un samedi chargé. A 17 h, une heure avant le départ de la marche, un forum des associations rassemblera les acteurs locaux de la cause LGBT (lesbienne, gay, bi et trans), « parce que c'est aussi l'occasion de montrer le tissu militant qui œuvre toute l'année pour essayer de faire avancer les choses », note Vincent Boileau-Autin. Après une halte sur la Comédie, pour les prises de parole officielles, la fête se terminera par un apéritif géant sur le parvis Georges-Frêche (21 h). A ne pas manquer : la « vague de la tolérance » (19 h). « Cette année, la marche se fera pour la première fois en nocturne, d'abord parce qu'il fait moins chaud… et puis, ça crée une atmosphère différente », reprend le militant.

Jusqu'au bout de la nuit. Dès minuit, débutent les soirées officielles de clôture de la Gay Pride, dans quatre discothèques partenaires : le Nabu Club Gay, le Moon, la Villa Rouge et le Addict Show-Girlz. La moitié des recettes des entrées est reversée à la Lesbian & Gay Pride pour développer ses activités. Et, pour les très gros fêtards, des befores et des afters (dont un dans un sauna) sont également au menu. Le programme et les établissements partenaires sont à retrouver en intégralité sur le site montpelliergay.com.

■ Une application

La Gay Pride Montpellier propose une application mobile gratuite avec le programme, le parcours géolocalisé… « Et les participants pourront partager leurs photos de la marche », confie Vincent Autin.