Une aubaine pour la région

Nicolas Bonzom

— 

Le Français Teddy Riner fut l'une des stars de la compétition.
Le Français Teddy Riner fut l'une des stars de la compétition. — Gaël Junker / Ligue LR Judo

Un « grand succès » : c'est ainsi que LR Set qualifie l'organisation, à la Park&Suites Arena, à Montpellier, des Championnats d'Europe de Judo du 24 au 27 avril. L'organisme a publié une étude sur l'impact économique de cet événement. Et les résultats sont bien au-delà des espérances. « On avait très peur quant à la rentabilité de notre affaire, note Christian Detranchant, président de la ligue du Languedoc-Roussillon. On se rend compte, aujourd'hui, que c'est un succès sportif, mais aussi économique. »

Deux millions de retombées


Sur quatre jours, plus de 19 000 spectateurs ont répondu présents, dont la moitié participait pour la première fois à une compétition internationale de ce type. Selon LR Set, les retombées sont nombreuses : les visiteurs extérieurs à la région auraient dépensé 941 916 € sur le territoire (dont 4 317 nuitées, et 5 213 repas), pour un impact estimé à 2 millions d'euros tout compris. L'organisme calcule que, pour un euro de subventions accordées par les collectivités (600 000 € au total), les retombées s'élèvent à 6, 79 € contre 6 € pour la majorité des grands festivals culturels. Un succès qui semble avoir donné des idées : les championnats d'Europe de karaté (en 2016) et de basket pourraient s'installer dans la région.

■ Et le service public ?

Christian Detranchant, ancien rédacteur en chef de France 3, est en colère contre la télévision publique, qui n'a pas retransmis la compétition, diffusée sur l'Equipe 21 : « Ils ont failli à leur mission. »