Déshabillées pour l'été

Nicolas Bonzom

— 

Claire Fafet, 27 ans, a créé sa propre marque de lingerie et homewear.
Claire Fafet, 27 ans, a créé sa propre marque de lingerie et homewear. — Nicolas Bonzom / Maxele Presse

Glamour, rétro et « cocooning ». Dans un petit atelier au sud de Montpellier, Claire Fafet réinvente la lingerie. A 27 ans, cette créatrice, originaire de Picardie, a réalisé son rêve dans le Languedoc-Roussilloin en lançant la marque Pop'line, en 2011. « Mes inspirations sont d'abord familiales, note-t-elle. Ma grand-mère était couturière, elle m'a appris le crochet, je l'observais énormément. Mes huit années d'études en couture m'ont conduit à travailler sur la séduction, et la féminité. J'ai eu un déclic. J'ai voulu faire quelque chose qui me correspondait. »

L'icône Marilyn Monroe


Seule, avec ses petits doigts, la Montpelliéraine fabrique de petites tenues, en s'inspirant de Marilyn Monroe ou de Dita Von Tease, icônes de son adolescence : bikinis, sous-vêtements, robes légères et kimonos sont au catalogue de sa collection estivale, présentée ce jeudi. « Le côté rétro, ça a toujours été une vraie passion, confie Claire Fafet. J'adore faire les brocantes, et chiner de vieilles dentelles ou des boutons. » Et parmi ses voeux les plus chers, la créatrice souhaiterait utiliser de plus en plus de matières totalement biologiques. « Près de la peau, c'est tout de même rassurant d'avoir des matières nobles », reprend-t-elle.

■ En vente sur le Web

Les créations de Pop'line sont en vente sur popline-homewear.com et sur A Little Market. A l'avenir, Claire Fafet souhaite s'implanter dans un maximum de boutiques à Montpellier et ailleurs.