Les riverains refusent de trinquer

— 

La nuit, sur la place de la Comédie.
La nuit, sur la place de la Comédie. — Nicolas Bonzom / Maxele Presse

La proposition fait (presque) consensus dans le centre-ville de Montpellier. Fêtards et responsables d'établissements semblent tout à fait d'accord sur « la nécessité d'autoriser une fermeture plus tardive des bars ». « Une fermeture à 2 h du matin serait idéale, résume Thomas Morel, le responsable communication du Cubanito Café (rue de Verdun). Ou au moins le week-end ! Les gens prennent l'apéritif chez eux, et n'arrivent qu'à 23 h. Faire un chiffre d'affaires en à peine deux heures, c'est compliqué. Cela permettrait également de rester en ville, et de ne pas obligatoirement prendre la voiture pour aller continuer la fête à l'extérieur. La fermeture à 1 h, beaucoup de clients, et notamment les touristes, nous en font le reproche ! » Pour Mirel, du site spécialisé SoonNight, « cette mesure, ce serait une très bonne chose, pour les nuits montpelliéraines. La plupart des clients la réclament. Le problème, c'est qu'énormément de riverains déposent des plaintes à cause du bruit, donc ça bloque. » Au printemps 2013, les habitants du quartier Saint-Roch avait fait part, notamment, de leur ras-le-bol du bruit, tandis que de nombreux fêtards finissaient leurs nuits sur les marches de l'Eglise. N.B.