Camp rom, à Montpellier (archives).
Camp rom, à Montpellier (archives). — Nicolas Bonzom / Maxele Presse

Montpellier

Interpellations dans un camp rom

FAITS DIVERS

Mardi, à l'aube, le camp rom situé derrière le centre funéraire à Grammont a été la cible d'une vaste opération de la gendarmerie de l'Hérault et du Gard. Une dizaine de personnes ont été interpellées et placées en garde à vue. Parmi elles, des jeunes femmes, accusées d'avoir cambriolé plusieurs dizaines d'agences postales en Languedoc-Roussillon, notamment dans des petites communes. Les méfaits se seraient déroulés au cours de ces derniers mois, et le préjudice total de ces cambriolages s'élève à 50 000 € environ. La zone a été bouclée, et les accès au camp totalement interdits, le temps que la gendarmerie mette la main sur les accusés. Cette opération d'envergure a également eu lieu à Alès, dans le Gard, dans des campements roms.

Selon les associations, 600 personnes de la communauté rom vivraient à Montpellier, dont la plupart en situation de pauvreté alarmante. N. B.