La Cité des métiers dévoilée

Nicolas Bonzom

— 

Un parc informatique sera à la disposition des usagers.
Un parc informatique sera à la disposition des usagers. — N. Bonzom / Maxele Presse

La Cité des métiers prend forme. Repoussée pendant près d'un an, « la maison de l'emploi » a finalement été officiellement inaugurée, jeudi. Mais pour l'ouverture au public, il faudra attendre encore un peu. « Un peu plus d'un mois, après les municipales », souffle-t-on. Située au rez-de-chaussée de l'ancien hôtel de ville, cette Cité des métiers réunira en un seul lieu l'ensemble des organismes liés à la formation, l'emploi, l'entreprenariat et l'orientation. « L'idée est de réunir toutes les compétences existantes, au service des difficultés », souligne Olivier de Las Vergnas, secrétaire général du réseau.

Des rendez-vous privés


Pôle Emploi, le Rectorat, les missions locales, la chambre de commerce, et les universités font partie, notamment, des partenaires principaux de la structure. Sur près de 650 m2, les usagers auront la possibilité de rencontrer des conseillers en orientation, et en création d'entreprises, de se documenter sur les filières et les métiers ou d'utiliser le parc informatique. « Cette plate-forme est conçue pour éviter aux personnes de se perdre dans des guichets différents, disséminés aux quatre coins de la ville », confie Marc Dufour (MoDem), élu en charge du dossier.

■ Conférences

La salle Pagézy, située de l'autre côté du hall de l'ancienne mairie, accueillera des forums et des conférences sur le thème de l'emploi et des métiers. Coût total estimé de l'opération : 430 000 €.