Le grand soir de Chehinaze

Jérôme Diesnis

— 

" J'y vais pour faire kiffer les gens... et kiffer moi aussi. "
" J'y vais pour faire kiffer les gens... et kiffer moi aussi. " — Nouvelle Star

Sa mère l'a inscrite en secret. « Elle m'a dit :»Tu as rendez-vous demain à tel endroit«, sans m'en dire plus. C'est en arrivant que j'ai compris. » Chehinaze, Montpelliéraine de 21 ans habitant du côté du Pas du Loup, s'est ainsi retrouvée à « Nouvelle Star ». Ce jeudi, elle est l'une des 16 candidats et candidates encore en lice pour le premier prime-time en direct, sur D8. « J'y vais pour faire kiffer les gens et kiffer moi aussi. Je ne sais pas si je ferai le deuxième prime [cinq participants quitteront le télé-crochet dès ce soir] mais celui-ci est symbolique. On est tous ensemble », savoure-t-elle.

Edith Piaf et raggamufin


La Montpelliéraine vit une longue histoire avec la musique. Toute sa famille y est liée, à l'image d'une tante chanteuse de jazz qui en a fait son métier. « Chehinaze baigne dans cet univers, évoque son amie Nadia. Elle chante tout le temps, de tout. » « Grande gueule, déterminée, très généreuse », dixit ses proches, Chehinaze a passé les sélections en entonnant Piaf, puis du raggamuffin, deux univers distincts pour une personnalité bien trempée. « Avant le casting, je disais :»La musique est une passion et ne deviendra jamais une pression«. Depuis la»Nouvelle Star«, j'ai rajouté :»ça peut devenir une profession«. Pourquoi pas ? »

■ Premier test

Après avoir réussi les castings, les 16 concurrents retrouveront, à l'arche Saint-Germain, le jury (Maurane, Sinclair, Olivier Bas et André Manoukian) et seront soumis au vote des téléspectateurs.