C'est l'histoire d'un ukulélé...

Nicolas Bonzom

— 

Tana & the Pocket Philarmonic se lance dans le festival 34 tours. Le groupe héraultais de « swing post romantic » a été choisi pour participer à l'événement musical de l'automne (lire encadré). Les six membres sont en showcase à Sauramps Odyssée ce mercredi (17 h 30). « On nous a offert quatre journées de résidence au mois d'octobre, à la salle Victoire 2, où on a été conseillé au niveau scénique, et des arrangements, souligne Vincent Tana, 36 ans, guitariste et bassiste du groupe, fondé il y a deux ans. On enregistre très bientôt un deuxième EP. Ça commence à plutôt bien marcher pour nous ! »

Un savant mélange musical


Ancien membre des groupes Chozpareï et Stevo's Teen, le destin de Vincent Tana bascule le jour où une amie musicienne lui offre... un ukulélé. « L'instrument m'a fait complètement craquer, reprend le Piscénois, débarqué à Montpellier en 1993, au lycée Jean-Mermoz. Le son est drôle, et ça sonne plutôt cheap ! Et puis c'est plus petit, plus pratique qu'une guitare, et moins physique. Ca m'a inspiré, et j'ai appelé des amis pour leur proposer un projet de groupe. » Ainsi naquit Tana, et son « orchestre philarmonique de poche », composé d'un ukulélé, d'une contrebasse, de trois violons, et d'un clavier. « Rapidement, on a décidé de supprimer la batterie, pour privilégier le côté acoustique », reprend le leader.

Leur mélange de swing, de folk, et de pop à l'anglaise a déjà séduit plusieurs scènes montpelliéraines, dont l'Antirouille ou le Jam. Le groupe va désormais s'attacher à « monter une tournée parisienne ». « Ce mélange plaît, souligne Clara, 41 ans, violoniste. Ca marche parce qu'on s'entend bien, on se connaît tous bien musicalement, et depuis longtemps. »

■ Le 34 tours donne une chance aux groupes

L'organisme Hérault Musique Danse permet cette année à deux groupes du département de jouer en première partie des concerts du 34 tours, à la salle Victoire 2. Le 14 novembre, Tana & the Pocket Philarmonic sera aux côtés de la chanteuse cubaine Mayra Andrade (20 h), et le 15 novembre, Jabberwocky partagera la scène avec Cascadeur et Shannon Wright (20 h). Le 16 novembre, Chokebore et Electric Electric clôtureront le festival (20 h). Tarifs : de 8 à 15 €.