UDI et MoDem ont publiéleurs bans

Jérôme Diesnis

— 

La grande famille centriste devrait s'exprimer d'une même voix lors des municipales de mars 2014 à Montpellier. L'UDI et le MoDem ont présenté samedi les bases de leur union, à laquelle Le Nouveau Centre est, semble-t-il, associé. « Le centre doit affirmer son identité, la radicalisation de sa position, la clarté de sa ligne politique et le sens de son projet », précise Felix Allary, investi par le MoDem.

« Montpellier au centre » envisage de « monter une liste commune », souligne Anne Brissaud (UDI). Elle sera ouverte à d'autres bonnes volontés. Ni à gauche, ni à droite, cette union a l'aval de Paris, expliquent-ils. « Jean-Louis Borloo et François Bayrou sont au courant. » Reste qu'en interne, Joseph Francis (UDI) et les élus MoDem à la mairie la contestent vigoureusement.