Un nouveau géant de bois

Nicolas Bonzom

— 

L'auteur héraultais, né à Colombières-sur-Orb, a inauguré la salle, samedi.
L'auteur héraultais, né à Colombières-sur-Orb, a inauguré la salle, samedi. — Nicolas Bonzom / Maxele Presse

«Lorsqu'on m'a proposé de donner mon nom à cette salle, j'ai d'abord cru que c'était un hommage posthume, sourit Jean-Claude Carrière. Puis, je me suis rendu compte que j'étais bien vivant. » L'auteur héraultais du Vin Bourru offre son patronyme au plus grand théâtre de Montpellier, dont la programmation s'ouvre ce lundi soir. D'une capacité de 606 places assises, il dispose d'un gradin rétractable, pour laisser place à un espace capable d'accueillir 1 200 personnes. Près de 540 tonnes de bois auront été nécessaires pour ériger ce nouvel outil du Domaine d'O, d'un coût de 12 millions d'euros pour le conseil général. « Il est biodégradable, comme moi ! », note Jean-Claude Carrière.

Des prix entre 5 et 20 €


Cette nouvelle scène a été inaugurée pour « rompre les barrières sociales » en matière de spectacles vivants, note Jacques Atlan (PS), vice-président du département de l'Hérault, chargé de la culture. Pour répondre à ce pari, le théâtre proposera des tarifs d'entrée entre 5 et 20 € pour son premier festival d'hiver. Comédie, opéra, cabaret, danse et cirque sont à l'affiche. « Notre rôle est de faire en sorte que, même en période de crise, personne ne soit contraint de renoncer à la culture », assure André Vézinhet (PS).

■ Bernard Pivot

La conférence-récit de l'ancien animateur, « Souvenirs d'un gratteur de tête », ouvre la saison du théâtre, ce lundi (20 h). Tarifs de 12 à 20 €. Réservations au 0800 200 165 ou sur domaine-do-34.eu.