Le MHSC, roi des transferts

Jérôme Diesnis

— 

Belhanda, vendu 8 millions à Kiev.
Belhanda, vendu 8 millions à Kiev. — Nicolas Bonzom / Maxele Presse

«Montpellier a pour vocation de former, puis de vendre ses meilleurs jeunes. » Jean Fernandez résume la recherche d'équilibre d'un club dont la principale source de revenus, outre les droits télés voire les retombées de la ligue des champions, tient dans la vente de ses meilleurs éléments. Pour le coup, et depuis quatre saisons, les Héraultais se sont spécialisés dans l'art de réussir leur mercato avec une balance très largement bénéficiaire.

23 millions de bénéfice


Le MHSC a vendu dans l'intervalle sept joueurs (Montano, Costa, Giroud, Yanga-Mbiwa, Estrada, Belhanda, Bedimo) pour un total estimé à 42 millions d'euros. Dans le même temps, il en a acheté une grosse dizaine (Bedimo, Kabze, Estrada, Utaka, Giroud, Congré, Mounier, Herrera, Montano, Jebbour, Sanson, Bakar) pour 19 millions d'euros environ.

Compte tenu du flou sur le montant de certains transferts et des bonus négociés en fonction des résultats ou de la revente des joueurs, il s'agit d'une estimation relativement fidèle des montants engagés. Une bonne partie d'entre eux ont permis de financer l'augmentation spectaculaire des salaires et des primes distribuées entre-temps, l'achat (à la mairie) puis les travaux menés au centre de Grammont.

Alors que, selon l'expression de Louis NIcollin, René Girard avait des joueurs « tout autour du ventre »Jean Fernandez dispose d'un effectif de 28 joueurs, « moins talentueux que la saison passée ». Mais cela va permettre aux jeunes de s'exprimer. Et à Montpellier de confirmer son statut de club formateur puisque la moitié du groupe professionnel a été langé dans son centre de formation. Et avec des perles comme Rémy Cabella, la balance des transferts est promise à l'excédent.

■ Jean Deza a signé

Comme prévu, l'attaquant de couloir ou milieu offensif péruvien Jean Deza (20 ans) a signé son contrat avec le MHSC ce lundi. Il a été prêté pour un an avec option d'achat par San Martin de Porres.