L'hymne à la polyvalence

Jérôme Diesnis

— 

Le nouveau défenseur du MHSC pose aux côtés de Laurent Nicollin.
Le nouveau défenseur du MHSC pose aux côtés de Laurent Nicollin. — MHSC

Sauf opportunité de dernière minute, ce sera l'ultime recrutement de Montpellier. En quête d'un « joueur polyvalent, capable de suppléer à tous les postes défensifs, y compris à la récupération », Jean Fernandez a jeté son dévolu sur Yassine Jebbour (Rennes). Le montant des trois années de ce transfert rapidement ficelé est estimé à 500 000 €. Il confirme les bonnes relations entre deux clubs liés par de multiples transactions depuis une dizaine d'années (Barbosa, Sorlin, Montano, Carrasso...)

Une lumière dans le flou


Le troisième international marocain de l'effectif (avec Karim Aït-Fana et Abdelhamid El-Kaoutari) a un profil à la Dudka, joueur de l'ombre de l'épopée auxerroise de 2009, menée par Jean Fernandez sur la route de la Ligue des champions. Un élément à la polyvalence appréciable pour combler les absences dans l'effectif. « J'ai une formation de latéral droit, mais je peux aussi dépanner à gauche , évoque-t-il. Je n'ai pas de préférence. Celui qui décide c'est l'entraîneur. » Les graves blessures des champions de France Garry Bocaly et Jamel Saihi et le flou sur leur date de retour pourraient l'amener à très vite regoûter aux pelouses de L1, déjà foulées à 31 reprises par ce jeune joueur de 22 ans.

■ Cinquième recrue

Le MHSC a perdu 11 joueurs, dont 4 titulaires champions de France (Utaka, Belhanda, Bedimo, Estrada) Jebbour est la 5e recrue après Tiéné (PSG), Montano (Rennes), Sanson (Le Mans) et Bakar (Nancy).