Les squales de Méditerranée à la trace

Nicolas Bonzom
— 
D'autres opérations effectuées sur les requins ont été menées par l'association Ailerons.
D'autres opérations effectuées sur les requins ont été menées par l'association Ailerons. — Ailerons

«La mission a échoué, c'est une déception mais nous restons confiant pour la suite. » Matthieu Lapinski, président de l'association montpelliéraine Ailerons, qui œuvre pour les raies et les requins en Méditerranée, garde espoir. Samedi, il a accompagné en mer une équipe de seize personnes, depuis le port de Carnon. Objectif : poser des balises satellites sur des requins de plus d'1, 30 m d'envergure, pour étudier leurs déplacements et leurs modes de vie. « Nous n'avons pas réussi à en pêcher cette fois-ci mais nous prévoyons d'y retourner deux fois d'ici la fin de l'été », reprend-t-il. Un bateau-mission devrait peut-être repartir au large d'ici la fin juillet, avec à son bord, l'appât idéal pour attirer ces poissons : du sang.

Un projet qui a nécessité huit mois d'études


Soixante-dix espèces de squales et de raies vivent dans la mer Méditerranée, notamment des requins blancs et des pèlerins. « Les scientifiques ont beaucoup des données concernant les requins de l'Océan Atlantique mais quasiment rien en Méditerranée, souligne Matthieu Lapinski. Les balises enverront tout un tas de données utiles par mail quand l'un d'entre eux remontera à la surface. Elles seront ensuite communiquées aux chercheurs. »

Menée en étroite collaboration avec le Carnon Fishing Club, la fédération des pêcheurs plaisanciers et sportifs et le laboratoire Criobe, le projet aura nécessité huit mois d'études à cette association, créée en 2006, composée de scientifiques et d'étudiants.

■ Un danger relatif pour l'homme■ Les requins vivants en mer Méditerranée ne présenteraient aucun danger pour l'■ h■ omme. « Il n'y a aucune attaque,■ comme l'on peut en voir à la Réunion ou ailleurs,■ signale Matthieu Lapinski. Mais le risque zéro n'existe pas, bien sûr. »■ En 2012, deux plaisanciers ont repéré un squale alors qu'ils se trouvaient à 300 m des plages, dans le golfe de Saint-Tropez, en août 2012.