« West Side Story » renaît en plein air au domaine d'O

Nicolas Bonzom

— 

L'œuvre originale date de 1957.
L'œuvre originale date de 1957. — Nilz Böhme

La guerre entre les Jets, les jeunes voyous de l'ouest de New-York, et les Sharks, leurs rivaux portoricains, promet de faire rage au domaine d'O, jusqu'à dimanche. West Side Story, la comédie musicale culte, composée par Leonard Bernstein et mise en scène par Jerome Robbins en 1957, débarque avec ses 80 artistes, dont 36 danseurs, et un orchestre. « Chacun de nous porte en lui une page de cette histoire », souligne Joey McKneely, metteur en scène et chorégraphe. Celle de la rencontre entre deux jeunes gens qui s'éprennent l'un de l'autre, et que la haine sépare.

Un chef d'orchestre montpelliérain


Jérôme Pillement, musicien montpelliérain et directeur de l'association des Folies Lyriques, occupera le fauteuil de chef d'orchestre jusqu'à vendredi, avant de laisser la place à l'Américain Donald Chan. « C'est un genre à part, complètement différent du travail de l'opéra, confie Jérôme Pillement. C'est toujours intéressant de venir se frotter à cette école américaine, extrêmement précise, à mi-chemin entre le théâtre et le cinéma. »

Les amoureux de l'œuvre originale ne seront pas déçus, même si certaines séquences célèbres ont été retravaillées, comme le standard America. « Le but du jeu est de ne pas copier ce qui a déjà été fait depuis 1957, reprend Jérôme Pillement. Mais rien n'empêche l'artiste d'apporter sa sensibilité en respectant l'oeuvre. » Le domaine d'O invite à une redécouverte de West Side Story, en version originale sous-titrée, en plein air, sous les pins.

■ Quelques places...

Il reste encore quelques places pour l'une des six représentations (21 h 30), jusqu'à dimanche, notamment en visibilité réduite, au tarif de 10 €. Informations et billetterie au 0 800 200 165.