Une saison sans « Parsifal », pas sans tragédie

J. D.

— 

Pour l'avant-dernière fois, Jean-Paul Scarpitta a présenté la saison de l'Opéra orchestre national Montpellier Languedoc-Roussillon (Oonm), Le directeur général en deviendra le directeur artistique au 1er janvier 2014 avant de quitter la scène montpelliéraine en juillet. Il a évoqué une année riche, mais amputée de deux opéras pour cause de baisse budgétaire (20 millions d'euros). Dont Parsifal : l'Oonm ne rendra pas hommage à Richard Wagner, pour le bicentenaire de sa naissance.

Jean-Paul Scarpitta s'est exprimé sur son propre cas, « cette épreuve de grande violence » et « les tensions qui sont injustes, injustifiées et infondées (...). Je suis devenu un démon alors que l'inspecteur du travail n'a relevé aucun harcèlement contre moi. » Et de demander « d'arrêter le massacre ».