La longue marche de ceux qui en ont plein les bottes

Social Chômeurs et précaires s’élancent ce lundi 17 juin depuis la place de la Comédie...

Jérôme Diesnis

— 

Social - Chômeurs et précaires s’élancent ce lundi 17 juin 2013 depuis la Comédie

La longue marche de ceux qui en ont plein les bottes
Social - Chômeurs et précaires s’élancent ce lundi 17 juin 2013 depuis la Comédie La longue marche de ceux qui en ont plein les bottes — Jérôme Diesnis / Maxele Presse / 20 Minutes

Ils partent symboliquement de Montpellier. Région de France métropolitaine la plus touchée par le chômage (14,3% de la population active), le Languedoc-Roussillon est un point de départ tout trouvé pour la marche des chômeurs à travers la France.

Elle s’élance de métropole ce lundi matin, pour arriver le 6 juillet à Paris. Après un démarrage à la Réunion. «Les Dom-Tom sont encore plus touchés que nous par le chômage», souligne Jacqueline Balsan, vice-présidente du mouvement national des chômeurs et précaire, coordinatrice de la maison des chômeurs à Montpellier.

«Concernés, mais exclus»

Témoins des difficultés sociales d’une partie de la population, ces marcheurs ont plusieurs revendications. Par leur action symbolique, calquée sur la marche de 1933, ils entendent peser sur les négociations avec les partenaires sociaux.

«Nous sommes directement concernés et pourtant exclus de la conférence sociale pour l’emploi des 20 et 21 juin», explique Wilson Arhhiman, responsable d’une association de défense des chômeurs à la Réunion.

Ce mouvement est une façon de peser sur les négociations avec l’Unedic avant son renouvellement triennal. «On s’attend à des négociations très serrées», reprend-il.

Au fur et à mesure, les «marcheurs» (qui se déplacent à pied et en transport en commun) espèrent agréger un maximum de personnes à leurs côtés.

«A chaque étape, nous recueillerons des propositions que nous déposeront à Jean-Marc Ayrault le 6 juillet», résume Jacqueline Balsan.

Pétition en ligne

Une marche s’élancera également de Haguenau, en Alsace. Une pétition de soutien aux marcheurs est en ligne et accessible depuis le site Internet
www.marchechomeurs2013.org.