Les filles en quête d'or rouge

J.D.

— 

Séverine Beltrame, tenante du titre.
Séverine Beltrame, tenante du titre. — Open Montpellier Agglomération Hérault

C'est désormais un rendez-vous bien ancré dans le calendrier. Doté de 25 000 $ de récompense, le huitième tournoi international ITF de Montpellier débute ce samedi sur les courts de l'ASCH (entrée gratuite) avec les qualifications. Le tableau final s'ouvrira lundi. Sans commune mesure avec l'Open Sud de France (ATP 250) chez les hommes, le tournoi qui envisageait de passer dans la catégorie des 50 000 $ a dû composer « avec l'arrêt d'un partenaire important » (GDF et Suez)., souligne Jean-Louis Rey, président du comité de l'Hérault.

Une phénomène croate


L'Open Montpellier Agglomération Hérault n'en demeure pas moins une bonne occasion de croiser des joueuses de niveau mondial. La tête de série numéro un est Espagnole. Laura Pous-Tiq (223e mondiale) et mène un tableau homogène, dans lequel seules deux Françaises - Myrtille Georges (246e) et Constance Sibille (330e) - directement qualifiées. En attendant les quatre wild-cards délivrées par la fédération et l'organisation. Le tableau est moins relevé que l'année passée. « Beaucoup de joueuses ont décidé de faire les qualifications de Nottingham. », reprend Jean-Louis Rey.

Parmi les présentes, figure le phénomène croate Ana Konjuh (868e), vainqueur à 16 ans de l'Open d'Australie juniors ou encore demi-finaliste à Roland-Garros junior. Un tournoi auquel a participé la locale de l'étape Jade Suvrijn (606e), qui va tenter de s'extraire des qualifications.