Cinq bonnes raisons d'aller à la Comédie du Livre

Nicolas Bonzom

— 

Ville de Montpellier

De vendredi à dimanche, la place de la Comédie se met à la page. Près de 450 auteurs dédicaceront leurs derniers livres à l'occasion de la 28e édition des rencontres internationales de Montpellier. 100 000 visiteurs sont attendus. Pour ceux qui ne seraient pas tout à fait convaincus, 20 Minutes révèle les cinq bonnes raisons pour ne pas rater la Comédie du Livre.

Le Maghreb est à l'honneur. La littérature nord-africaine sera représentée par 250 écrivains, dont Yasmina Khadra, l'auteur algérien qui a inspiré le film L'Attentat, en salles depuis le 29 mai.

On peut s'y reposer. Ecriture & Co propose des siestes littéraires. « Sous des moustiquaires, le lecteur chuchote, dans une ambiance zen et reposante », confie-t-on à la boutique.

On peut s'essayer au manga. Les éditions algériennes Z-Link proposent de s'initier au manga en réalisant gratuitement des histoires courtes.

Michael Lonsdale est de passage. L'irrésistible professeur Loriebat dans Hibernatus évoquera son itinéraire spirituel et dédicacera ses livres lors d'une soirée à l'église des Dominicains.

Les bébés ne sont pas oubliés. La médiathèque départementale convie les plus petits à des lectures adaptées. « Nous serons là pour aider les moins de 3 ans pour lire ou chanter des comptines» , informe Agnès De France, chef du service de médiation.

Samedi 8 juin, à 16 h 30, et le 9 juin à 10 h 30.

■ Inauguration ce jeudi

L'écrivain algérien Boualem Sansal, censuré dans son pays d'origine à cause de sa position critique envers le pouvoir en place, inaugure la Comédie du livre, avec un entretien, ce jeudi (19 h) au Centre Rabelais.