Le MAHB veut la Ligue des champions

Jérôme Diesnis

— 

A moins d'un gros coup de main de Saint-Raphaël (qui n'a plus rien à jouer mais recevra Dunkerque dans le même temps), Montpellier sait qu'il ne pourra pas accéder directement en LIgue des champions.

Pour être convié à participer au tournoi sur invitation (d'où est issu Hambourg, futur champion d'Europe cette saison), il doit dominer Nantes ce jeudi (20 h45) à la Park&Suites Arena. Un match à quitte ou double, car son adversaire rêve d'un même destin. « Si nous finissons troisièmes, nous déposerons un dossier en ce sens », explique le manager Patrice Canayer.

Néanmoins, au-delà de l'aspect sportif, l'avenir financier du club n'est pas lié à une participation dans l'épreuve reine. Le manager le confirme : « La Coupe EHF pour laquelle on est qualifié est très intéressante. Une non-qualification en Ligue des champions n'aura pas une grosse incidence sur les perspectives budgétaires. »