Ils brûlaient de la voir

Jérôme Diesnis

— 

A 18 h, enfin, les portes du paradis se sont ouvertes. Les portes de la Park & Suites Arena, en l'occurrence, devant laquelle les fans attendaient depuis la matinée, pour certains d'entre eux. « On est venu de Bordeaux exprès pour ça », explique ce couple, bras dessus bras dessous, tartiné de crème de bronzage. Parce que les premières chaleurs sont venues s'ajouter à l'ambiance, déjà brûlante.

Un champ de détritus


Bien avant que Rihanna ne quitte son hôtel, près de 12 000 des 14 000 personnes étaient déjà au creux de la seconde salle de spectacle de France (après Bercy). Les places s'étaient arrachées en quelques heures, le jour de leur mise en vente. Les fans se sont pressés pour être au premier rang, dans la fosse, pour tenter de toucher la star américaine « On a traversé la France pour assister au concert », confirme Taoufik, venue de la banlieue lilloise, avec ses potes de promotion. Casquettes, bouteilles d'eau et tapis de sol. La majeure partie des fans a prévu une longue attente sous le soleil. Ils laisseront derrière eux un champ de détritus. Quand, à 21 h passées, Rihanna entre en scène, le spectacle a débuté depuis bien longtemps pour ses 14 000 fans.

■ Stars mondiales

En quinze jours, la Park & Suites Arena a accueilli les deux stars mondiales de la pop, Beyoncé et Rihanna. Avec la deuxième salle de France, Montpellier est devenu un arrêt incontournable en France.