Premier mariage gay en France: «Enfin, on est tous égaux devant la loi»

INTERVIEW Vincent Autin, le président de la Lesbian & Gay Pride, se marie ce mercredi...

Propos recueillis par Jérôme Diesnis

— 

Vincent Autin (à gauche) et Bruno Boileau devant l'hôtel de ville de Montpellier, où leur mariage -le premier entre deux personnes du même sexe en France- a été célébré le 29 mai 2013.
Vincent Autin (à gauche) et Bruno Boileau devant l'hôtel de ville de Montpellier, où leur mariage -le premier entre deux personnes du même sexe en France- a été célébré le 29 mai 2013. — ALAIN ROBERT/APERCU/SIPA

Vincent Autin, président de Lesbian & Gay Pride, et son compagnon Bruno, sont le premier couple homosexuel à se marier légalement en France, ce mercredi à 17h30 à Montpellier. En présence de la ministre Najat Vallaud-Belkacem, la cérémonie sera menée par la maire de la ville, Hélène Mandroux. Le 14 novembre 2009, elle avait lancé l'appel de Montpellier pour la reconnaissance du mariage homosexuel. 20 Minutes a parlé au futur marié.

Que signifie le fait d'être le premier couple homosexuel à se marier?

Je le prends comme un symbole, le pas franchi par la France au nom de l'égalité. Enfin, on est tous égaux devant la loi, en tout cas pour ce qui concerne le mariage et l'adoption. Même s'il y a d'autres points sur lesquels on sera forcément amenés à discuter avec le secteur associatif.

Vous avez souhaité un mariage public. Pourquoi?

Il est important de remercier l'élan citoyen extraordinaire de ceux que l'on a affectueusement appelé les hétéro-solidaires. On n'a jamais douté que la majorité de la société était favorable à l'idée de créer une France moderne, respectueuse de sa diversité. Chaque personne qui a défilé pour l'existence de cette égalité est propriétaire d'un bout de ce symbole.

Imaginiez-vous assister à un aussi fort courant homophobe?

Toutes les personnalités porte-étendard des manifestations contre le mariage pour tous sont comptables de cette homophobie décomplexée. Elles ont a ouvert la boîte de Pandore avec une radicalisation peu ou pas connue en France. Pourtant, on n'enlève rien à personne, on donne simplement des droits manquants.

Cette homophobie faiblira-t-elle, selon vous?

Toutes les personnes qui souhaitent se marier doivent le faire dans la sérénité et la joie, comme toutes les autres familles. Tout ceci va se calmer, on l'a bien vu avec le pacs. Maintenant, il est temps de parler d'amour.

Sécurité renforcée autour du mariage

La cérémonie (17h30), ne sera pas retransmise depuis un écran géant mais sur le site de la Ville de Montpellier pour des raisons de sécurité. Du côté des opposants de la Manif pour tous, sa porte-parole à Montpellier Patricia Soullier confie que «le mariage ne sera pas perturbé, car c'est de l'ordre de l'intime». La police, sans dévoiler les effectifs, sera mobilisée en nombre ce mercredi. La mairie annonce que «toutes les installations seront sous surveillance».