« Moi, je joue pour gagner »

Jérôme Diesnis

— 

" La priorité, trouver un attaquant. L'équipe a manqué de profondeur."
" La priorité, trouver un attaquant. L'équipe a manqué de profondeur." — Pol Emile / Sipa

Adoubé par Louis Nicollin, Jean Fernandez a attendu la fin de saison pour s'exprimer par respect pour René Girard, dont il prendra la succession sur le banc de touche la saison prochaine. Déjà à l'œuvre à Grammont, le coach de 58 ans livre un premier tour d'horizon.

Mercato : objectif attaquant. « La priorité, c'est un attaquant. Aucun des deux garçons au club (Gaëtan Charbonnier et Emanuel Herrera) n'a convaincu pour espérer partir comme titulaire la saison prochaine. L'équipe a souvent manqué de profondeur. L'idée est de trouver un joueur complet, capable de marquer, d'offrir de la profondeur et de garder le ballon pour faire monter le bloc équipe. Il faudra ensuite trouver un latéral gauche pour remplacer Henri Bedimo s'il venait à partir. »

Le staff technique. « Je vais travailler avec les personnes en place. J'ai d'ailleurs beaucoup échangé aujourd'hui (mardi) avec Nicolas Jover, le responsable de la vidéo. Les rôles de Pascal Baills, que j'ai connu à Marseille, qui est un taulier du club et pour lequel j'ai beaucoup de respect, tout comme celui de Dominique Deplagne, que je connais de réputation, ne vont pas changer. Ce staff sera complété par David Carré, mon adjoint à Metz, Auxerre et Nancy. »

Lui et le MHSC. « Je suis très attaché à cette région. J'ai été formé à Béziers où j'ai joué jusqu'en 1975. Avec Monsieur Nicollin, nous nous sommes croisés à plusieurs reprises. Il m'avait sollicité deux trois fois. La première, alors que j'étais entraîneur à Cannes, j'avais passé une journée extraordinaire chez lui. La seconde, lorsque j'entraînais Sochaux. »

Sa réputation défensive. « Puel ou Mourinho ont aussi été taxés d'entraîneurs défensifs. Ce sont des clichés qui ont la vie dure. En sport collectif, tous les entraîneurs du monde ont d'abord le souci de bien défendre. Moi, les matchs je les joue pour les gagner. Ce sont les qualités individuelles des joueurs qui font la différence. A un moment ces clichés m'ont agacé. Maintenant, je fais avec. »

■ Djamel Bakar arrive

Comme annoncé, Djamel Bakar sera la première recrue du MHSC et remplacera Utaka. « Le club le suivait déjà. C'est un travailleur, rarement blessé, qui soit encore s'améliorer devant le but. »